Lutter contre la délinquance du gouvernement AZALI

Opinion libre:

Azali est content quand les notables lui font passer la pommade. Or, il accuse les citoyens de ne pas dire la vérité aux membres du gouvernement, à commencer par lui-même.
D’abord, azali n’aime pas les critiques et encore loin les rassemblements démocratiques.
C’est pourquoi il a muselé l’opposition et partage les hautes fonctions avec sa propre famille.
Quant à la délinquance juvénile, azali a une part de responsabilité : celui qui a payé en 1999 des jeunes voyous pour bloquer la capitale afin de destituer le régime de TADJIDINE. Parallèlement à cela, il a collaboré avec Mohamed bacar pour que les deux restent au pouvoir. Par conséquent, azali a montré la voie de la délinquance.

Ensuite, ce ne sont pas les jeunes qui menacent la sécurité du pays. Ceux qui menacent notre pays ce sont les membres du gouvernement auxquels partagent les biens publics. Si azali veut s’attaquer à la délinquance, il doit d’abord régler son penchent pour les comptes publics et Celui de ses ministres. Voilà, la vraie délinquance. Mais, quelqu’un qui n’a pas fait le ramadan ou forniquer pendant ce mois saint, engage sa responsabilité devant Dieu.

En revanche, le président et ses ministres qui volent l’argent public pendant le Ramadan eux sont loins d’être qualifiés de délinquants.

Ensuite, la prétendue sécurité instaurée. Il est tout à fait normal que les coups d’État cessent. En effet, Denard est mort. Celui qui faisait les putsch. Et maintenant azali a pris la place des coups d’État. Aujourd’hui, il est président et il sait déjouer l’insécurité. Car, celui qui déstabilisait le pays à l’époque au profit des paravent du maître de l’affaire. Pensez le jour où il aurait dû se battre pour les institutions. Finalement, il s’est réfugié à l’ambassade de France. En 1999, lors d’un voyage en lybie avec un capitaine de l’AND, ils ont eu une mallette pleine de dollars. Azali a mis cela de côté pour sa famille alors que KADAFI lui avait donné pour le compte de l’état. Au final, azali s’est disputé avec son ancien garde du corps pour cela. Voilà la délinquance qu’il faut combattre.

Ensuite, il faut lutter efficacement contre le gaspillage pendant l’été. Car, l’argent collecté par la diaspora dans une douleur infernale est mal utilisé. Cette réforme en profondeur doit faire l’objet d’une concertation entre l’État et les villes et villages pour arriver à un compromis.

Enfin, il faut valoriser la pêche et l’agriculture. Car, ces deux secteurs sont abandonnés notamment la terre. Et pour y arriver, l’État doit penser la manière d’accompagner des hommes et femmes pour mieux les encourager.

Autre élément de taille, il s’agit de réfléchir aussi en cas de succès. Car une agriculture et une pêche importantes peuvent se transformer en cochemar. C’est la surproduction. Il faut discuter avec les pays voisins afin d’échanger commercialement.

Voilà la vraie lutte contre la délinquance. Au sein du gouvernement.

Imani

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*