Ma­Mwe : Une cérémonie en l’honneur des nouveaux retraités

La société nationale de l’eau et d’électricité a rendu hommage, samedi dernier, à huit de ses agents qui partent à la retraite. Des certificats de mérite leur ont été remis par le comité de direction de la société.

 

Ils ont fait entre 27 et 39 ans de « bons et loyaux services » dans l’entreprise publique de l’eau et de l’électricité. Six agents de la société Ma­ Mwe, viennent d’être admis à la retraite par le comité de direction à la tête de la société. Deux autres l’ont été depuis 2015. Samedi dernier, une cérémonie a été organisée en leur honneur au sein de la société. L’occasion pour le comité de direction de leur remettre des certificats de mérite et autres récompenses.

Au cours des interventions des uns comme des autres, il était surtout question de la perception de la retraite à moment où entre la Ma­Mwe et la caisse de retraite il y a (ou du moins il y avait) des malentendus. En effet, à en croire l’équipe actuelle, le précompte de cotisations sociales est d’ores et déjà versé à la caisse de retraite.

Il faut dire que ledit précompte de cotisation a été bel et bien prélevé par la Ma­Mwe sur le salaire des employés « mais n’a jamais été versés à la caisse de retraite car affecté à d’autres dépenses de la société », comme le reconnait Abdou Said Mdohoma, chef du comité de direction, selon qui cette époque est révolue et qu’il mène des négociation avec la banque africaine de développement (BAD) pour éponger la dette de 300 millions de nos francs dont la Ma­Mwe est redevable à la caisse de retraite.

Ce n’est pas aussitôt parti à la retraite que les huit agents de la Ma­Mwe toucheront leurs droits. La chef du personnel de la société a promis qu’avant la fin de ce mois de juin, tout devrait être fini pour qu’enfin les retraités puissent vivre dignement de leur retraite.

 

 

Toufé Maecha/LGDC

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*