En ce moment

Madagascar : Cybercriminalité La fille jugée « fauteur de troubles » à Antanimora

Après l’avis de recherche lancé par la police nationale contre la jeune fille pour avoir propagé sur les réseaux sociaux de fausses informations sur, entre autres, le nombre de cas positifs au coronavirus via un enregistrement sonore, le service de la cybercriminalité au sein de la gendarmerie nationale est finalement parvenu à l’identifier.

Cette jeune fille est animatrice sur une chaîne de télévision privée de la capitale. Après les enquêtes de la gendarmerie, elle a été déférée au parquet, le mercredi 8 avril 2020, et a été placée en détention préventive.

Midi-Madagaskari

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*