En ce moment

Madagascar désigne un nouvel ambassadeur à Paris

Présentation de la Lettre de créances de Monsieur l’Ambassadeur de Madagascar en France Monsieur Olivier Hugues Rija RAJOHNSON auprès du Président français Emmanuel Macron, le mardi 10 décembre 2019 à l’Elysée

Le nouvel Ambassadeur récemment nommé en France en la personne de Son Excellence Monsieur Olivier Hugues Rija RAJOHNSON a pu présenter auprès du Président de la République Française Emmanuel MACRON ses lettres de créance ce mardi 10 décembre, l’accréditant comme Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République de Madagascar auprès de ce pays.

Il s’agit d’un évènement longtemps attendu étant donné que le dernier à l’avoir fait fut le feu Ambassadeur Narisoa RAJAONARIVONY le 22 avril 2008.

Cette accréditation d’un Chef de mission plénipotentiaire est un message fort du Gouvernement malagasy et de la nouvelle administration conduite par le Président de la Republique Andry Nirina RAJOELINA et du Premier Ministre Christian NTSAY. car en matière de diplomatie, même un geste demeure plus significatif que simplement symbolique, ce qui marque une rupture avec une période où Madagascar ne disposait que de Chargé d’Affaires ad intérim pour assurer le poste. En effet, les Ambassadeurs peuvent être considérés comme les gardiens des « téléphones rouges » entre deux Chefs d’Etats, et sont plutôt plus considérés auprès des autorités des Etats et des pays accréditaires, mais également auprès de ses pairs plénipotentiaires venant des pays tiers avec lesquels ils peuvent nouer des canaux privilégiés et directs de coopération.

Pour l’Ambassadeur et sa nouvelle équipe, la première de leurs missions est avant tout de concrétiser leur crédo de redorer le blason de la diplomatie malagasy et redresser l’image de Madagascar auprès du monde entier mais également auprès de ses propres citoyens à travers le monde, qui sont désormais considérés comme des véritables acteurs du développement de leur pays d’origine. Il faut noter que le Gouvernement veut que la diplomatie malagasy devienne un moteur, une locomotive du développement.

Source: Affaires Etrangères (Madagascar)

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*