Madagascar – Election communale : Un camion de propagande fait trois morts sur le coup

Madagascar

D’Ambohitrimanjaka à Andapa, la campagne électorale a fait des victimes. Des morts d’hommes ont été à déplorer.

La région de Sava a été le théâtre d’un terrible accident mortel, hier dans l’après midi. Un camion de propagande a fauché à mort trois jeunes garçons sur la route d’Andapa. Ce tragique accident a eu lieu du coté d’Ambodiampana, dans le district de Sambava. D’après les informations qui nous sont parvenues, ce poids lourd est parmi ceux qui ont fait la campagne d’un candidat à la course à la mairie de la ville dans cette région. La voiture a failli entrer en collision avec un autre camion prenant la direction d’Andapa. Pris de panique, le chauffeur n’a qu’une idée en tête, éviter à tout prix la  catastrophe.  Or le pire est arrivé.Madagascar

Drame. En cette période de propagande, des foules en liesse s’entassent partout, ne serait-ce que pour voir les spectacles gratuits offerts par certains candidats. Evidement, hier dans la localité d’Ambodiampana, des tas de gens se sont massés le long de la route. Ils n’avaient même pas idée du drame qui allait venir. En effet, tout s’est passé en une fraction de secondes. Ayant pu éviter la collision, le conducteur a perdu le contrôle du véhicule, qui s’est dirigé tout droit vers la foule. L’embardée a fait trois victimes. Trois collégiens tous âgés d’une quinzaine d’années, qui ont eu le malheur d’être sur la trajectoire du poids lourd, ont été percutés de plein fouet. Au mauvais endroit, au mauvais moment. Le choc a été d’une rare violence, selon les témoins sur place. Les trois malheureux ont été projetés sur la chaussée, la tête contre le sol. Gisant dans une mare de sang, les corps inertes, les triplets sont morts sur le coup. Les secours sont arrivés sur le lieu du drame dans un temps record.

Quatre morts. Le malheur est-il en train de s’abattre sur cette élection communale ? En seulement une semaine, les voitures de propagande ont fait déjà quatre morts et des blessés. Comme ce qui s’est produit du coté d’Ambohitrimanjaka, mardi dernier, lorsqu’un véhicule tout terrain d’un candidat a fauché à mort un enfant. Tout le monde se souvient aussi du terrible carambolage, impliquant quatre voitures, dont l’un appartient à un artiste invité sur le lieu pour animer un meeting d’un candidat. L’accident a eu lieu devant l’hôtel Imperial, à Antsirabe, lors du troisième jour de la propagande. Bon nombre d’observateurs s’interrogent sur cette élection communale qui, déjà depuis le début de la campagne, s’est entachée de sang.

m.L / midi-madagasikara.mg

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*