Madagascar se retire des Jeux des îles de l’océan Indien à La Réunion

La présidence de la République de Madagascar vient d’annoncer le retrait de Madagascar des 9e Jeux des îles, organisés à La Réunion. Après les Comores, c’est le second pays qui décide de quitter cet événement, c’est du jamais vu.

image

Après les Comores, c’est Madagascar qui quitte les 9e Jeux des îles organisés à La Réunion. C’est ce qu’annonce la présidence de la République de l’île soeur sur Twitter ce vendredi soir.

En attendant plus de précisions, rappelons que plusieurs incidents ont suscité l’indignation à Madagascar.

C’était tout d’abord le geste d’une officielle qui a pris des mains d’une athlète malgache le drapeau de Madagascar au moment où elle était sur le podium. Le drapeau a ensuite été froissé. Cela faisait suite à la décision du Comité international des Jeux d’interdire les drapeaux et les hymnes nationaux lors des remises de médailles afin que la Charte des Jeux soit respectée. La France étant fortement suspectée de vouloir faire monter le drapeau français et jouer son hymne en cas de victoire d’un athlète de Mayotte.

Le second incident était le refus de laisser monter dans une tribune le ministre des Sports de Madagascar et le Consul de Madagascar à La Réunion. Ils voulaient remettre des médailles à des athlètes.

Rappelons que lundi, la délégation des Comores avait décidé de quitter les 9e Jeux des îles. Cette décision faisait suite à la violation de la Charte des Jeux lors de la cérémonie d’ouverture. La délégation de Mayotte avait défilé derrière le drapeau français alors qu’elle doit uniquement arborer le drapeau des Jeux.

    Lalaon’ny Nosy faha 9 / Jeux des Iles de l’Océan Indien: Aleo Mody ! La délégation malgache quitte les jeux. pic.twitter.com/8Ijvl03iIl
    — PrésidenceMadagascar (@PresidenceMada) 7 Août 2015

Cette violation de la Charte avait obtenu le soutien à maintes reprises du ministre français des Sports. En juin dernier, Manuel Valls, Premier ministre de la France, avait implicitement donné le soutien du gouvernement français à la violation des règles du monde sportif, puisqu’il avait soutenu l’idée selon laquelle les athlètes mahorais devaient défiler derrière le drapeau français et chanter la Marseillaise pendant les Jeux des îles de l’océan Indien organisé à La Réunion.

    #JIOI #JeuxdesIles Au vu des événements et traitements subis par la délégation malgache Madagascar se retire des Jeux pic.twitter.com/ALFvrqGppX
    — PrésidenceMadagascar (@PresidenceMada) 7 Août 2015

Rappelons que pour l’ONU, l’Union africaine et les pays de notre région, Mayotte est une partie des Comores administrée par la France. L’utilisation du drapeau et de l’hymne des Jeux pour la délégation de Mayotte était le compromis adopté à l’unanimité pour permettre aux athlètes mahorais de participer aux Jeux des îles, le plus grand rassemblement sportif de l’océan Indien.

Manuel Marchal – temoignages

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*