Mais que fait la diaspora comorienne ?

Une chaine de solidarité sans précèdent s’est constituée aux Comores pour porter secours aux victimes des intempéries de ces derniers jours. Des personnes physiques, des entreprises privées et publiques, des associations, des communautés apportent spontanément leurs aides aux victimes. Les villes de Moroni, de Mbeni et d’autres communautés villageoises apportent, leurs concours financiers, matériels et moraux aux populations sinistrées. Des jeunes se déplacent en masse dans les régions sinistrées pour déblayer les routes, nettoyer les rues et ruelles des villes et villages inondés.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Pendant ce temps, que fait l’importante diaspora comorienne ? En dehors de quelques réunions, organisées ici et là en France, notamment à la mairie de Tremblay en France qui a abouti à l’octroi par la Municipalité de Tremblay en France, d’une enveloppe 20 000 euros aux sinistrés, aucune mobilisation de masse n’est visible. Les multiples associations comoriennes de la diaspora sont incapables de se regrouper pour parler d’une même voix et adresser une réponse rapide et structurée aux intempéries qui frappent le pays. Les grands medias internationaux passent sous silence cette catastrophe. Et pourtant les Comores comptent parmi les siens plusieurs artistes, sportifs de renommée internationale, capables de mobiliser les medias, les organisations caritatives internationaux, leurs collègues, en faveur de leurs pays d’origine.

Les comoriens de l’intérieur, en dépit des difficultés rencontrées dans la vie de tous les jours, donnent l’exemple d’une solidarité active et louable. Aux comoriens de l’extérieur d’apporter leurs concours pour répondre à l’urgence née des intempéries.

 

 

source: comores-droit

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*