Mali : au moins deux morts après l’attaque contre un hôtel de Bamako, fréquenté par des Occidentaux

L’attaque contre un lieu de villégiature près de Bamako a fait au moins deux morts, rapporte le ministère de la Sécurité du Mali, dimanche 18 juin. Cet établissement, fréquenté par des Occidentaux, est situé à proximité de la capitale malienne.

Deux morts. Le premier bilan fourni par les autorités maliennes de deux morts. Une vingtaine de personnes, prises en otage par les assaillants, ont été libérées par les forces spéciales maliennes. 

Une attaque « jihadiste ». Selon le ministère de la Sécurité, l’attaque a été menée par plusieurs hommes armés, des« jihadistes présumés ». Ils auraient fait irruption dans un village de vacances, connu sous le nom de campement Kangaba. Le secteur est actuellement bouclé. Les forces spéciales maliennes et les militaires de l’opération française Barkhane ainsi que ceux de l’ONU sont déployées. 

Des précédents. Ce n’est pas la première fois qu’un complexe hôtelier est pris pour cible à Bamako. Le 20 novembre 2015, vingt personnes avaient été tuées dans un attentat perpétré contre l’hôtel Radisson Blu, l’un des établissements les plus huppés de la capitale malienne. Quelques semaines plus tôt, en mars 2015, une attaque contre le restaurant-bar La Terrasse avait fait cinq morts, dont deux Occidentaux.

Franceinfo

1 commentaire sur Mali : au moins deux morts après l’attaque contre un hôtel de Bamako, fréquenté par des Occidentaux

  1. Mais qu’allez vous faire dans tous ces pays Africains,
    Au mieux vous reviendrez dépouillés de toutes vos affaires et au pire
    entre 4 planches en sapin,
    Et oui c’est l’Afrique, et ne dites pas le contraire surtout à ceux qui connaissent
    trop bien……

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*