Mamadou et Bourhane convoqués au tribunal de Moroni 

Alerte info : Mohamed Ali  Soilih alias Mamadou et Nourdine Bourhane sont convoqués le jeudi 24 novembre au tribunal de Moroni selon une source Comores infos à Beit Salam.

C’est dans le cadre d’une plainte de la société CBE les deux anciens vice-présidents sont convoqués. Plus d’informations dans quelques jours sur ce dossier.

2 commentaires sur Mamadou et Bourhane convoqués au tribunal de Moroni 

  1. LA JUSTICE COMORIENNE EST ELLE UN INSTRUMENT DE RÈGLEMENT DE COMPTE OU UN SERVICE DE l’ÉTAT POUR RENDRE JUSTICE A TOUT UN CHACUN ?
    MR FAHAMI Et AZALI feront tout pour se venger car la  » vengeance est un plats qui se mange froid ». Les élections présidentielles ont laissé des traces chez Fahami comme AZALI.
    En effet, ces deux individus n’ont pas avalé la manière dont le scrutin s’est déroulé. Ils cherchent à punir l’équipe précédente, au lieu d’entamer une enquête préliminaire depuis 1999 à nos jours. Cette enquête préliminaire doit viser les trois dernières mandature à savoir celle du colonel AZALI, SAMBI et celle de ikililou. Cette dernière permettra d’élucider les comptes bancaires dont ils disposent ces trois derniers chefs d’État comoriens. Il faut noter que la justice dispose des indices concordants qui laissent présager que AZALI ASSOUMANI détient un compte dans lequel une somme de quarante millions d’euros y dorment. Celui-ci n’a rien avoir avec les biens immobiliers et mobiliers achetés et cachés à l’extérieur. Ce sont des biens mal acquis. C’est pourquoi un diplomate occidental a lancé un cri d’alarme pour demander aux comoriens d’agir.

    Autre affaire, il s’agit d’une somme de trois cent soixante millions d’euros que SAMBI a soustrait au peuple comorien. Cette information a été relayée dans un livre d’une journaliste d’investigation canadienne. De quel pays nous y sommes? Où est le patron de la justice ? Est il corrompu comme les autres?

    Comme je vous ai dit dès le départ que Fahami ne fera rien. Car, il est le fruit d’un système qui ne dit pas son vrai nom.
    Si les comoriens se méfient des instruits ce n’est pas un hasard. Ce patron de la justice se donnait le mérite d’un avocat de taille comorienne. Mais nous constatons qu’il est préférable garder les anciens magistrats. Car, il n’y a pas de différence entre celui, qui n’est pas avocat et Fahami. Comment voulez vous que les comoriens fassent confiance à des élites qui n’ont jamais fait leur différence. Jamais un projet n’a vu le jour sur le territoire comorien. Mais, un jour ces imbéciles de la république rendront des comptes au moment venu. Vous êtes tous les ennemis et les responsables de tous les maux qui frappent les Comores.

    • de tout façon notre payi et modit se toujour les meme prsonne qui benificille tout largent de notre peay et a l’etranger et personne ne capable de en quéeté pour savoir dou vienne cette argent combien gagne un ministre ou un gouvernere ou un présidant et se personne a beaucoup d’argent a l’eranger parapore a sa paey donque notre peay reéste toujojour comme sa tout les comorien meure a Madagascar acose de notre hopitale quier hopitale de la morot

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*