Mamadou ne lâchera rien même si le sang doit couler

wpid-screenshot_2016-04-16-17-05-22-1.png

C’est une déclaration faite sur Rfi qui ne laisse aucun doute sur la détermination du vice-président Mohamed Ali Soilihi alias Mamadou.
« Les élections ne sont pas terminées, donc il n’y a pas de résultats provisoires »,  a déclaré Mohamed Ali Soilih (Mamadou)sur Rfi.

image

Le vice-président Mamadou est décidé à faire couler le sang s’il faut pour devenir président. Aujourd’hui dans une conférence de presse le ministre de l’intérieur Houmedi Msaidié a rejeté les résultats en sortant de son silence.

La Ceni a déclaré que Mamadou a eu 39,87% des voix contre 40,98 pour Azali Assoumani. Ce résultat sera certainement validé par la Cour constitutionnelle. Il n’appartient pas à Mamadou de valider les élections.

« Les comoriens ont voté, Mamadou et Msaidié, j’ai voté pour Azali regardez Mon doigt », a déclaré une jeune femme qui a choisi de rester anonyme. Les morts ont voté dans certaines localités.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*