Marche pacifique pour dénoncer la violence faite aux enfants

Ils etaient nombreux à marcher du Lycée Said Mohamed Cheikh jusqu’au Conseil de  l’Ile de Ngazidja, malgré la pluie et les esprits accaparés par la politique et les « Assises Nationales ». 
ONG, écoles et simples citoyens ont défilés, scandant les Slogans: « Non à la violence faite aux enfants », « Mwana Tsimdrumshe »,…
Les banderoles arborées des messages forts : « Unis pour l’application de la loi MOURAD contre la violence faite aux enfants », « Actions et prières pour stopper la violences faites aux enfants », « 2018, année de l’enfant comorien ». 
La marche s’est achevée au Conseil de l’Ile de Ngazidja. Les enfants qui ont participé à cet événement auront été assez sensibilisés pour, à défaut de pouvoir se défendre, dénoncer les abus des adultes à leurs egards.
Reportage Mdjomba Soulé, journaliste de HaYba FM.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*