Mayotte Air Service se débarrasse de François Le Bihan, directeur général adjoint d’Air Corail

François Le Bihan est futur directeur général adjoint d’Air Corail et actuel patron d’une société de sureté aéroportuaire à Hahaya. Jusque là directeur de Mayotte Air Service, l’équivalent de Com’Air à Moroni, Le Bihan vient d’être démis de ses fonctions (de directeur de Mayotte Air Service) pour conflit d’intérêt manifeste.

 

Si à Moroni les autorités observent un silence de tombe depuis la révélation du projet de création d’une nouvelle compagnie aérienne dénommée Air Corail, à Moyotte des têtes tombent. L’information est confirmée par un employé de Mayotte Air Service, joint par nos soins. Son directeur François Le Bihan a été démis de ses fonctions juste après la révélation du projet Air Corail où il est présenté comme le futur directeur général adjoint en charge de l’exploitation.

 

Mayotte Air Service, l’unique société de handling opérant à Mayotte, appartient à la famille Issouf Ali, partenaire historique et stratégique d’Air Austral sur la quatrième île comorienne. Cette famille est aussi  actionnaire de la compagnie Ewa aux cotés d’Air Austral et de la Chambre de Commerce de Mayotte.

 

Monsieur Le Bihan  jouait de facto contre son camp en étant l’un des promoteurs et fondateurs du projet Air Corail. Comme nous l’avons montré ci-haut, il devrait occuper les fonctions de directeur général adjoint en charge d’exploitation de la future Air Corail, une nouvelle compagnie en gestation à Moroni.

 

Dans le cadre de ses fonctions en tant que directeur de Mayotte Air Service, Le Bihan a accès à des informations extrêmement sensibles et confidentielles des compagnies aériennes assistées par Mayotte Air Service, notamment Air Austral, Ewa, Corsair, Kenya Airways, Air Madagascar, Int’Air Iles et AB Aviation. Il se trouve que ces compagnies sont en concurrence direct au projet Air Corail.

 

Ce même Le Bihan, détient depuis peu une société de droit comorien, spécialisée dans la sureté aéroportuaire aux Comores. Il aurait bénéficié de la délivrance d’un agrément de l’aviation civile comorienne en toute catimini. Cette société de sureté exerce ses missions aux aéroports de Hahaya et Ouani.

 

La compagnie comorienne Int’Air Iles, a été contrainte par l’Anacm d’utiliser les services de cette société pour tous ses vols à destination de Mayotte et Madagascar dans le cadre de la sureté additionnelle imposée à la compagnie de Seffoudine Inzoudine par l’aviation civile comorienne.

 

Peut-on dire qu’Air Corail a déjà posé ses premiers jalons aux Comores avec la société de sureté aéroportuaire de son directeur général adjoint ?

Toufé Maecha, LGDC

3 commentaires sur Mayotte Air Service se débarrasse de François Le Bihan, directeur général adjoint d’Air Corail

  1. Enfin, une petite dose de sérieux de la part de ce site sur les craches de SAYM BOUM, en fait je m’aperçois que ses craches d’hier ne sont pas publiées aujourd’hui, en résumé, les dirigeants du site ont trouvé raison de les retirer. Et si vous continuer dans ce sens, on vous aurait dit BRAVO, vous êtes de vrais comoriens qui ne se laissent pas cracher sur la figure COMME NOUS LE FAIT CE SAL CHIEN DE SAYM BOUM car c’est bien ces ancêtres et lui qui ont comme compagnie les chiens de père en fils jusqu’à tel point que leurs femmes baisent avec leur chien et jamais un comorien n’a comme compagnie un chien.-

  2. SAYM BOUM , Nous savons bien que tu n’ es pas un Mahorais .
    Mais c’ est bien connaitre les défauts de ton pays en le critiquant avec des mots très dur .
    Mais saches que tes compatriotes Comoriens n’ en tirent jamais des leçons.
    Pauvres comores .

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*