Mayotte appartient aux Comores

Les drames qui se jouent régulièrement dans les eaux françaises de l’île de Mayotte sont, hélas, devenu banals, même si toujours aussi choquants. Emblématiques également, par la problématique que pose l’annexion par la France, d’un territoire devenu département, sur lequel, en vertu du droit international, elle n’a rien à faire.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Les noyades de Comoriens cherchant à rejoindre Mayotte de l’île d’Anjouan, se suivent et se ressemblent, sans que cela n’émeuve réellement les autorités françaises, qui ne font que constater ou déplorer les feux candidats à l’Eldorado mahorais.

Comment ignorer les besoins d’un peuple à vouloir travailler ou se faire soigner a minima, pour échapper à la pauvreté, la misère, de son archipel, dues essentiellement à la médiocrité, la corruption de leurs dirigeants. Ces derniers au demeurant, sont bien souvent les « tours operators » de ces volontaires au départ, contre monnaie sonnante et trébuchante.

Ne nous y trompons pas, ces drames ne cesseront pas, tant que la France ne respectera pas le droit international, où à minima, n’appliquera pas une politique claire de l’immigration comorienne à Mayotte.

Les gouvernements se succèdent, sans qu’aucune solution pérenne ne soit trouvée aux problèmes générés par l’occupation de l’île de Mayotte. Une occupation pourtant illégale en vertu du droit international. C’est ainsi que L’ONU vote chaque année, à la demande de la République des Comores, une résolution exhortant la France à quitter ce territoire, qu’elle occupe en toute illégalité et à respecter le droit international et l’intégrité du territoire de la République des Comores.

Pourtant chantre du respect du droit, La France paie et persiste à ignorer les décisions, non contraignantes il est vrai, des Nations unies, auxquelles pourtant elle appartient au plus haut niveau, en siégeant notamment au Conseil de sécurité.

Des solutions existent.

Elles consistent pour la plupart en un développement endogène lié à une totale souveraineté des Comores sur leur archipel, qui comprend de manière indissociable les îles d’Anjouan, de Mohéli, de Grande Comore et de… Mayotte, qui forment géographiquement et politiquement, l’archipel des Comores. Une aide, une assistance et une coopération économique, sur place, permettraient de limiter ces drames de l’immigration. Former et assister les gens directement aux Comores pourrait accompagner un développement économique et social a minima, les encourageant à rester chez eux et permettrait assurément, une meilleure utilisation des moyens financiers fournis par la métropole

En effet, le simple respect du droit international et la restitution de Mayotte à la République des Comores limiterait considérablement les dépenses, liées au contrôle de l’immigration illégale et de l’assistance sociale de l’île devenue département, et donc en conséquence les dépenses phénoménales auxquelles la France va devoir faire face, de manière exponentielle, dans les prochaines années, alors que notre économie nationale est au plus mal.

Enfin, pour ceux qui connaissent déjà l’île, il faut bien avouer que la France n’a pas grand-chose à faire à Mayotte, tant au niveau de son histoire bien particulière que de sa culture.

F.S.  Source: clicanoo.re

3 commentaires sur Mayotte appartient aux Comores

  1. Les premiers fautifs de ces drames sont d’ abord les mahorais. Oui, parce qu’ils sont libres donc ils font le choix de vivre leurs vies comme le droit international le leur permet. Le second fautif ce sont tous les comoriens qui oublient trop souvent qu’ils ont un gouvernement qui a fait le serment de les protéger.Ce pauvre gvt comorien à qui les comoriens, par manque de liberté, oublient trop souvent de demander des comptes. Mes amis comoriens, il est temps de commencer à écrire en quoi Mayotte est responsable de ce qui n’ a pas été fait au comores. Ecrivez comment un gouvernement un gvt qui n’arrive pas à nourrir 3 îles, pourra t-elle en nourrir 4. Ecrivez en vous adressant aux mahorais et non à Mayotte, car si c’ uniquement la terre qui vous intéresse, le propriétaire a fait le CHOIX de le donner. N’est-il pas temps pour les comoriens de commencer à s’interroger sur les raisons de ce choix? Admettons que la France quitte Mayotte, croyez-vous qu’en l’etat actuelle des choses, les mahorais viendraient naturellement taper aux portes des comores? On dit des comoriens, de belles phrases sur leur niveau d’ étude…Alors faites en bonne usage en nous faisant de articles comprenant, autocritiques, problematiques et des débuts de propositions en acceptant qu’en face l’ autre puisse penser autrement

  2. Moi quand je lis tout ça sa me fait marrer.
    il faut aussi se demander pourquoi et comment.
    Au moment du référendu, je parle de l’indépendance.
    on a tous fait un choix et rien ne vaut que la parole d’un homme.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*