Mayotte et les Comores se refilent le bébé

pamandzi

Le centre de rétention de Pamandzi

Expulsée de Mayotte et refoulée d’Anjouan, une jeune femme enceinte multiplie les allers retours entre les deux îles depuis début janvier.

Elle est « l’expulsée de la semaine de Charlie Hebdo ». L’hebdomadaire satirique, en partenariat avec le Réseau Education Sans Frontières (RESF) publie cette semaine l’histoire de Koulthouyoune Combo. Agée de 20 ans, née à Mayotte de parents comoriens, elle attend un enfant. Et c’est lors d’un rendez-vous de suivi pour sa grossesse à l’hôpital de Passaimainty qu’elle est contrôlée le 10 janvier… Deux jours plus tard, la voilà en route pour Anjouan« ou elle n’a jamais mis les pieds et ne connaît personne ».

Seulement l’histoire ne s’arrête pas là, puisqu’à leur tour, les autorités anjouanaises la renvoient vers Mayotte. Une fois sur place, rebelotte, elle est de nouveau expulsée… et ainsi de suite, la future maman a déjà effectué 5 traversées en moins d’un mois.

 

http://www.la1ere.fr

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*