Mayotte, l’ile la plus dangereuse de l’Océan Indien

deputé

Braquage, délinquance, drogue, agression, Mayotte sombre dans la violence totale.  La violence de l’ile comorienne de Mayotte sous administration française ne cesse de croitre. Les agressions se multiplient. Ce mardi, Chiaboudine Ben Youssouf, conseiller départemental de Mamoudzou 2, président de l’union pour le renouveau de Mayotte a été admis aux urgences du CHM en fin de matinée après avoir été violemment agressé par des jeunes à Kawéni, il a eu le visage tuméfié et une blessure au niveau du crâne; 3 individus ont été interpellés par la police comme le relate Mayotte 1ère.

L’alcoolisme au volant touche même les élus. Un élu arrêté pour ivresse au volant, le député Boinali Saïd passé la nuit du mardi au mercredi en cellule de dégrisement, il a été interpellé pour conduite en état d’ivresse.

Comme le rapporte Kwezitv, même au commissariat on peut se faire agresser, le week-end dernier, une femme a été victime d’un vol pour un préjudice de 2 600 euros. Les policiers de la BAC ont  interpellé un ou deux individus avant de les placer en garde à vue. Or, lundi soir, un homme est entré au commissariat, torse nu et armé d’un bâton clouté. Menaçant, il a alors ordonné aux fonctionnaires en faction de relâcher ses “potes” qui étaient encore au frigo.

deputé

3 commentaires sur Mayotte, l’ile la plus dangereuse de l’Océan Indien

  1. Salut
    J’ai eu le bonheur de connaitre et de vivre aux Comores quelques temps , Mayotte y compris avant sa déchéance vers les paradis artificielles et matérielles de l’occident et de la « france » en particulier..Je pense qu’il est tres important de dénoncer et de dire la vérité sur ce qui se passe réellement, et je vous félicite pour cet article ..

  2. Bonjour! Je suis une compatriote comorienne et je suis vraiment très déçue du comportement de nos autres. Quel est l’intérêt de publier un tel article. Je trouve cet article d’une ridiculité qu’on ne peut même pas noter. Vous savez qui sont les personnes que l’on pointé du doigt dans cette délinquance, c’est nous les comoriens. C’est nos enfants de nationalité comorienne qui sont au premier plan dans tout ça. Donc là tout ce que vous faites c’est encore plus attiser la colère des mahorais pour nous faire encore plus de misère. Cet article me fait pensais à la plainte d’un gamin au près de ses parents pour essayer de discriminer son frère et le rabaisser par jalousie. Vraiment je suis très déçue. J’aime les Comores car c’est ma patrie mais ne pouvons nous pas trouver mieux à dire dans nos journaux que ça. Plutôt que d’utiliser cet attitude de lâcheté qui consiste à rabaisser son adversaire ou à le salir en espérant qu’on se mette en avant, mettons nous en avant pour de vrai comme des personnes civilisées en montrant nos qualités et en oubliant les défauts de l’autre. Cet article est le même type de discours que tenait Ségolène Royal au face à face du second tour présidentiel face à Nicolas Sarkozy. Elle n’a pas arrêté de critiquer son adversaire mais a été incapable de montrer ce qu’elle pouvait faire de mieux et ce qu’elle avait de mieux.
    Cet article me fait aussi penser à la jalousie d’une femme face à sa rivale. Elle ira jusqu’à rentrer dans le fond de la culotte de sa rivale mais elle oubliera que elle même a des vaginite et n’a pas de belles essels. Alors au lieu de passer notre temps à voir qu’est ce qu’on peut faire pour salir Mayotte montrons quelles sont les meilleures choses de chez nous. Cet article aurait pu être abordé autrement dans le même sujet sans paraitre ridicule

  3. il a de la violence certe mais comme dans tous les pays, dans les trois autres iles de comores, sauf qu’a mayotte on dit qu’il y a bcp de violence par ce que c’est recencé, c’est pas comme dans les autres pays comme au comore par exemple.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*