Mayotte ne cédera jamais à la haine, n’en déplaise au député LR, Mansour Kamardine et à ses complices !

En toute honnêteté, je ne me reconnais pas dans cette France où j’ai grandi et où j’ai choisi de faire mes premiers pas en politique. En ma qualité d’élue, je regrette profondément la réaction du gouvernement français face à cette crise, et surtout aux dérapages verbaux du député LR, Mansour Kamardine, qui véhicule des propos indécents et calomnieux incitant à la haine et à la détestation. Il est suivi par le président des LR, Laurent Vauquiez, lui aussi champion de la diversion et de l’amalgame qui, dans un Tweet maladroit et irresponsable, demande à la France de suspendre l’aide au développement accordée à l’Union des Comores, suite à la réaction courageuse et salutaire du gouvernement comorien qui refuse d’accueillir des comoriens chassés de chez eux à Mayotte. A défaut de pouvoir répondre aux attentes des mahorais qui l’ont élu pour défendre leurs intérêts, Mansour Kamardine pose un faux débat et se livre à son jeu préféré, celui de la haine et de la détestation. Hier, c’était son ami Sarkozy, président de la République qui a appelé à nettoyer au Karcher à la Courneuve. Aujourd’hui, c’est à son tour d’appeler au nettoyage de ses frères et sœurs des quatre Îles.
Le député LR Mansour Kamardine est habitué au jeu des mots dangereux. Lorsque le président Sarkozy a décidé d’organiser son référendum sur la départementalisation de Mayotte, nous, élus communistes avons été les premiers à faire le déplacement à Mayotte pour attirer l’attention des mahorais sur cette départementalisation de façade. Nos collègues élus communistes ont été hués, calomniés, traités de tous les noms par les mahorais. Aujourd’hui, Mayotte se trouve confronter à la réalité avec un sous-développement qui handicape son épanouissement. Et pour justifier leur impuissance, Mansour Kamardine et ses collègues Elus s’appuient seulement sur l’insécurité qui règne dans l’ile pour inciter à la haine et à monter les uns contre les autres.
La question que je me pose, comment le président Macron et son premier ministre Edouard Philippe valident par leur position les propos indignes et infâmes du député Mansour Kamardine ? Comment un élu de la République pourrait défier un pays souverain, en appelant la France de refuser des visas aux diplomates comoriens et à supprimer la délivrance des titres de séjours aux ressortissants comoriens installés légalement en France, au motif que le gouvernement comorien a eu le courage et l’audace de refuser d’accueillir des Comoriens chassés de chez eux à Mayotte ? Faut-il rappeler à la France que l’Archipel des Comores est composé de quatre Îles : Grande Comores, Anjouan, Mayotte et Moheli ? La France peut-elle continuer à bafouer les différentes Résolutions qui condamnent l’occupation illégale de l’Île comorienne de Mayotte ? Et pour combien de temps ?
J’interpelle ici le député LR Mansour Kamardine à prendre ses responsabilités et à expliquer à nos sœurs et frères mahorais la vérité. Les causes qui ont conduit à ces contestations, ne sont pas seulement d’origine sécuritaires mais sont dues surtout à l’abandon de Mayotte par les autorités françaises, avec la complicité des élus Mahorais qui n’ont pas été à la hauteur de négocier les mêmes droits au même titre que les autres Départements français. A défaut d’être courageux pour exiger de la France un développement harmonieux dans l’Île, on repose tout sur le dos des autres comoriens qui se trouvent chez eux à Mayotte.
Le député Mansour Kamardine a manqué sans doute l’opportunité de lire l’analyse sur Mayotte faite par Christophe Rocheland, doctorant en Géopolitique, de l’Institut français de Géopolitique, Paris VIII qui reconnait et sans langue de bois, je cite : ‘’ Mayotte bat les records du sous-développement des régions françaises et de l’Union Européenne’’. Contrairement à d’autres départementalisations, Mayotte est terrassée par la misère: 84% de la population vit au dessous du seuil de pauvreté, le taux de chômage chez les jeunes et chez les femmes est supérieures à 47% ».
Ce qui se passe aujourd’hui à Mayotte doit interpeller les autorités françaises et comoriennes. Il est inconcevable que la France du 21eme siècle ferme les yeux sur les drames qui s’opèrent dans les eaux comoriennes de Mayotte. La chaîne Aljazira surnomme Mayotte  » l’Île de la mort ». Il serait temps que des solutions soient trouvées car cela dégrade l’image d’une France qu’on a connue dans les temps comme un pays humanitaire et des Droits de l’homme.
L’heure est au dialogue et à la concertation. De petits intérêts partisans ne doivent pas primer sur le destin de tout un peuple, d’où un engagement ferme de la part du gouvernement français qui se trompe sans doute de stratégie à Mayotte. Ces mesures de sécurité prises à la hâte pour noyer la vérité sont dérisoires, et seul le dialogue peut résoudre ce problème. On n’a pas besoin d’un nouveau Ruwanda à Mayotte comme cela se profile, et n’ayons pas peur de le dire.
J’aime la France mon pays d’accueil autant que les Comores mon pays d’origine. Et en aucun cas, je ne me rangerais aux côtés des haineux et des cyniques qui prônent pour le chao. Les Comoriens ont sans doute le droit et le devoir de réclamer leur Île, même si aujourd’hui devant un tel désastre, les défenseurs des Droits de l’homme d’hier se sont versés dans un populisme à la mode, jusqu’à perdre le sens de leur combat.
Je lance un appel ici aux autorités françaises et comoriennes pour qu’elles s’unissent vite autour de la même table, pour trouver une solution à cette crise.

Amina MOUIGNI
Conseillère Municipale
Conseillère Territoriale
Mairie de la Courneuve

12 commentaires sur Mayotte ne cédera jamais à la haine, n’en déplaise au député LR, Mansour Kamardine et à ses complices !

  1. J’ai vu la vidéo et c’était une commission du ministère des affaires étrangères concernant la coopération pénal entre le département de Mayotte et l’ Union des Comores. Aucune chose sur ce que vous avancez n’est dite par le député.Des mensonges et des informations calomnieuses. Vous êtes vraiment une presse de propagande au bote de l’oligarchie comorienne. Concernant MAYOTTE n’ à jamais été colonisé par la France contrairement aux autres îles. Nous avons demandé la protection de la France depuis 1841 contre les exactions de violences contre les autres sultanats des autres îles et de Madagascar. Pour vous dire que nous n’avons pas besoin d’être colonisé par les Comores. Respectez notre choix de ne pas être esclaves de la grande Comore comme Anjou et Moheli actuellement. Bref Mayotte aux mahorais

  2. Je suis comorien. Je n’ai jamais vécu à Mayotte mais je comprends les mahorais. Je pense que nous comoriens devons encourager la présence française à Mayotte car ce sera bénéfique pour nous et pour notre économie . Il suffit d’accepter la souveraineté française à Mayotte et confirmer notre indépendance alors les choses iront mieux. Que nous voulions ou pas Mayotte c’est La France, elle est aussi europeenne. Je pense qu’il faut profiter de tout ça pour développer davantage notre économie. Grâce à la coopération régionale nous pourrons créer des emplois et nos compatriotes qui sont à Mayotte pourront rentrer chez nous. Nous avons un avantage sur Mayotte, ce que la vie est moins cher ici, nous avons notre propre monnaie et nous sommes nombreux. Voilà pourquoi il faut accepter la présence française dans l’océan indien notamment à Mayotte.

  3. article sans intérêt d’une comorienne devenue française et qui « crache dans la soupe » appelant la France a respecter la RFIC et ses 4 iles … comment une française peut-elle traiter ainsi les Mahoraises et Mahorais . Elle vit confortablement , payé par les français … sans payé d’impôts ! Indigne donne la nausée

    • C’est au dessus de votre capacité intellectuelle, drogo. Bien sûr que vous trouvez ce beau et grand texte sans intérêt, puisque tout en vous considérant descendant des gaulois, vous avez du mal à parler et écrire et donc à comprendre le français. Mais ça ne fait rien, vous êtes plus français que DE GAULLE et MITTERRAND, n’est-ce pas. Pauvre inculte !

  4. Madame, arrêtez de parler des 4 îles. Mayotte (la France) est un département français et l’union des Comores (moheli, anjouan, et grande comore) est un pays indépendant et souverain. Il est l’un des pays le plus du monde. Il faut savoir accepter le choix de chacun. Tous les mahorais (français) acceptent le choix des comoriens d’être indépendant. Mansour Kamardine a été voté démocratiquement par les mahorais. Il défend parfaitement bien les intérêts des mahorais.

  5. Franchement arrêté de dire que Mayotte appartient aux Comores. Certes il se situe dans l’archipel des Comores mais il n’a jamais appartenu aux comoriens.
    L’archipel des Mascareignes est composé de L’île de La Réunion, Maurice, Rodrigues et d’autres petits îlots. La Réunion est français et les autres ont pris leur indépendance et nous avons jamais entendu les Mauriciens dire qu’il veulent la Réunion car c’est à eux et qu’il se trouve sur l’archipel des Mascareignes alors SVP arrêtons d’être bête, idiot et sans cervelle et occupons nous des Comores pour quelle puisse se développer et laissons Mayotte tranquille.

  6. Tout simplement magnifique.
    Voilà une intervention digne d’une grande élue de la République. Puissent les vrais républicains de cette grande Nation berceau des droits de l’homme vous entendre. Mais une grande Nation des Lumières qui se donne comme intellectuels, les obscurantistes les plus méprisables comme Zemmour et Alain Finkielkraut ne peut que s’interroger sur sa crédibilité dans son rôle de défenseur des droits universels. La grande République de DE GAULLE, de MITTERRAND et de MENDÈS FRANCE qui se donne comme politiques les piètres et ignobles personnages de Wauquiez et de Marine LE PEN ne peut que s’interroger sur sa crédibilité politique dans son rôle de défenseur des valeurs républicaines.

    S’agissant de ce délinquant et inculte notoire de Mansour Kamardine, il ne fait que jouer son rôle de voyou dont il est confié par les milieux des barbouzes et des fascistes qui l’ont éduqué. Et il ne mérite que le plus grand mépris avec tous ses soutiens.

    • le premier délinquant c’est vous. Mansour Kamardine est un républicain comme parmi tant d’autres. on vous laissera pas nous humilier, ni nous mépriser. si Zaina M’déré, Marcel Henry et Bamana se sont battus pour Mayotte française, c’est parce qu’ils craignaient votre violence, votre arrogance et votre méchanceté

      • Zaina M’déré et Marcel Henry n’ont rien avoir avec les Comores, ils sont des malgaches, tout comme votre gourou syndicaliste qui est en train de pousser les bons mahorais à bout avec son entêtement et son radicalisme sauvage.

Répondre à Abdou Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*