Mayotte : un bébé de 10 mois vi0lé par un homme de 50 ans

C’est horrible. Un acte barbare selon le site linfokwezi, un homme de 50 ans aurait vi0lé un bébé de 10 mois ce samedi 26 mai.

Selon le quotidien les faits sont ignominieux et se sont produits samedi en fin de journée à Tsararano. Une mère de famille contrainte de s’absenter, a confié sa petite fille âgée de 8 ans et son petit garçon âgé de 10 mois, à l’oncle de son compagnon. À son retour, elle a constaté avec horreur que le nourrisson perdait beaucoup de sang au niveau des fesses. Elle a alors conduit son bébé au centre hospitalier de Mamoudzou afin qu’il soit pris en charge.

Le bébé a été ramené aux urgences et comme le rapporte le journal mahorais, les médecins ne feront que confirmer les craintes. Le nourrisson de 10 mois a subi les pires atrocités, avec un violeur qui est allé au bout de son plaisir. Ces jours ne sont pas comptés mais les séquelles resteront toute sa vie. Le parquet s’est saisi de l’affaire en envoyant la gendarmerie à Tsararano pour tenter de retrouver l’agresseur. Ce dernier, âgé de 50 ans et en situation irrégulière sur le territoire, a été arrêté.

6 commentaires sur Mayotte : un bébé de 10 mois vi0lé par un homme de 50 ans

  1. un bébé de 10 mois est violé par un clendestin comorien de 50 ans!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Tous comoriens méritent une condamnation à la peine de mort. Il faut rayer les Comores de la carte du monde avec tous ces monstres. un gaz moutarde suffira de tuer tous les comoriens. Que dieux vous punissent tous bande de sauvage et voyous.

  2. Les mahorais finirons par ouvrir les yeux et croyez moi que ce jour là vous vous en mordrez les doigts.
    Vous comprendrez ce qu’en coute de venir sur un territoire etranger et semer la terreur. Plus vos crimes seront horribles et plus notre haine grandira envers vous jusqu’au jour ou…

  3. En plein mois de Ramadan faire un tel acte relève de la bestialité . On ne mélange pas tout mais la plus part du temps , on nous dis qu’ ici nous sommes moins Musulmans que dans l’ union des Comores . Voilà alors les soi-disant vrai musulman ce qu’ils commettent en plein mois de ramadan.
    Cet homme était bien conscient de ses actes et attristé par la vie qu’il mène à Mayotte qu’il faut voler pour pouvoir manger homme en ce moment i , il a eu l’idée de faire un acte qui lui conduira directement à la prison 4 étoile de Majicavo ou il va se régaler , comme la plus part de ses compatriotes désemparé depuis Comores ils se disent vaut mieux aller vivre dignement en prison à Mayotte .
    Non cet homme n’ est pas un déséquilibré .

  4. Je suis choqué et scandalisé. Cet homme c’est une brute, une bête. Les mahorais ont raison en disant que que 80% des délits et crimes commis à Mayotte sont le fait d’étrangers (surtout anjouanais) : c’est une réalité. Une bonne part des clandos (15%) qui viennent à Mayotte ce sont des gens qui ont quelque chose à se reprocher chez eux (des voleurs, des violeurs voire même des assassins). Mayotte c’est la terre idéale pour venir faire tous les méfaits. Mais M. Kamal ne mélangeons pas la politique avec cet acte ignoble commis par un homme sans scrupule, sans loi, sans religion

  5. Bravo Comores info , merci de n’ avoir pas effacé certains phrases comme vous le faites souvent sur les faits divers qui se passent à Mayotte . Surtout la dernière phrase pour ne pas incriminer que c’est souvent vos compatriotes qui commettent des fait ignobles ici à Mayotte .
    La plupart des agressions avec arme blanche sont commis par eux . Ceci ne veut pas dire que les autochtones ne le font pas, mais si rares car nous avons l’ habitude de se battre ou se défendre avec nos poings .
    S’il n’ y avait pas de blocus pour ce peuple de retourner chez eux , il aurait déjà pris la fuite ou bien n’ a eu le Kwassa à temps pour retourner et être à Anjouan dans le fin fond de Mirontsi et ne se souciera d’ absolument rien dans sa conscience .

    • les mahorais finirons bien par ouvrir les yeux et ces criminels Comoriens le paierons tres chers. Nous les jeunes mahorais d’aujourdhui n’avons plus la meme patience que nos ailleux, les crimes de ses bandits nous ont rendu haineux envers eux. nous sommes de plus en plus nombreux a etre « equipés » pour combattre

Répondre à Rayon Laser Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*