Mayotte: Un match de foot qui se termine en règlement de compte

IMG_20140923_050212Tout commence lors d’un match de football entre les joueurs de Kawéni et Majicavo, qui a mal tourné. Une bagarre ayant fait deux blessés entraine une échauffourée à Kawéni qui finit par s’étendre sur le nord de Mayotte.
Samedi dernier lors de la 18ème journée de championnat de football de la Division d’Honneur de Mayotte au nord de Mamoudzou, le match a dégénéré.
Tout débute lorsque deux supporters ont profités de la rencontre entre les deux équipes FC Majicavo/ASC Kawéni pour provoquer le camp adverse (les joueurs de Kawéni) et en venir à l’affrontement physique, ce qui a provoqué de violentes bagarres.
Selon la gendarmerie, il y aurait eu deux blessés ce soir-là. L’un d’eux aurait reçu un coup de chombo et l’autre un coup de bouteille sur la tête. Ceci dit, leur santé n’est pas en danger. Suite à cet évènement le calme était revenu durant la présence des forces de l’ordre.
Ce fut d’une courte durée, car non loin de là des fonctionnaires de la BAC ont été caillassés par un groupe de jeunes non loin du centre commercial Jumbo Score. A quelques centaines de mètres de là, une centaine de jeunes ont décidés de bloquer la circulation au niveau du rondpoint de Méga. Ce soir-là malgré l’arrivée de la police, il y a eu des jets de pierres avant que ceux-ci ne décident d’envoyer quelques gaz lacrymogènes afin de disperser les fauteurs de troubles.IMG_20140923_050333
Dimanche soir, des bangas (cases en tôle et en bois) ont étés incendiés,  et des barrages mis en places par les jeunes sur la Route Nationale entre le rondpoint de sfr à Kawéni et le rondpoint de Méga. Un automobiliste  a été gravement blessé au visage, il a reçu un parpaing alors qu’il se trouvait dans sa voiture. Il a été évacué d’urgence au CHU de la Réunion.
Encore ce Lundi matin, la tension était encore palpable. Des groupes de jeunes armés continuent de se balader avec des gourdins, des chombos, des bâtons et des cocktails Molotov.
Les affrontements ont été violents ce weekend, les jeunes ont saccagés des véhicules de police même s’ils ont réussi à les repousser afin que les pompiers puissent intervenir pour éteindre les bangas en flamme.
Le Lundi après-midi fut une journée quasiment morte pour les commerçants de la zone de Kawéni, les rues habituellement bondés de voitures et de taxi créant d’énormes bouchon en fin d’après-midi, ont laissés place à des rues désertes sous les regards des forces de l’ordre prêtes à intervenir.
De l’autre côté de Kawéni, les jeunes continuent de faire le guet et de maintenir un climat de tension. Des mesures de détournement de la circulation ont été mises en place pour assurer la sécurité des automobilistes et éviter tout caillassage.

1 commentaire sur Mayotte: Un match de foot qui se termine en règlement de compte

  1. Je pense que l’île de Mayotte ne mérite pas ça. Que nous soyons pour la départementalisation française de cette île ou contre; mais les habitants de cette île mérite enfin de vivre en paix. En dehors de tous les problèmes liés à l’insécurité qui reigne, à l’imigration clandestine, aux enfants abandonnés, aux fonctionnaires de l’Etat qui jettent une tête de cohon dans la mosquée, aux majistrats qui violent les femmes, aux gendarmes qui distribuent de la drogue aux mineurs et pour n’en citer que cela; il ne faudrait jamais oublier que la population mahoraise s’est batue depuis toujours pour vivre libre et heureuse chez elle.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*