Mayotte : « Cachez-moi ce drapeau que je ne saurais voir »

Première grande victoire comorienne aux jeux des jeunes de l’océan indien qui débutent le 30 juillet à Madagascar. Les enfants mahorais ne pourront pas défiler sous leur drapeau.

Et, ce n’est pas la première fois. En 2001 déjà, les jeunes mahorais n’avaient pas pu se présenter en tant qu’entité propre aux jeux des jeunes de l’océan indien. Ils avaient intégré la délégation réunionnaise, plutôt que celle des Comores, puisqu’ils avaient le choix. Lors d’une conférence de presse samedi dernier, un responsable comorien, un certain, Abdallah Mzé, plus connu sous le surnom de « Mazo ! » a expliqué que les mahorais prendront part aux jeux en tant qu’invités.
C’est un peu la revanche des comoriens après leur isolement lors des jeux de l’Océan indien en Août dernier à La Réunion. La délégation avait quitté la manifestation en pleine cérémonie d’ouverture, devant les caméras de tous les pays de la région. Ce qui n’avait pas empêché le bon déroulement  des jeux.

 

C’était la première fois que les mahorais s’étaient présentés en affirmant leur nationalité française.
Les comoriens, en empêchant les jeunes mahorais de défiler et brandir le drapeau tricolore, refusent donc de reconnaitre l’appartenance de l’île de Mayotte à la France. Un moyen dérisoire, certainement. Mais que peuvent-ils faire de plus ?
Il est cependant important de noter que les sportifs mahorais pourront participer aux jeux. Et surtout, que les autres pays de la région ne suivent plus l’exigence comorienne de ne pas accepter la présence des enfants de Mayotte dans les compétitions régionales.  Les malgaches veulent « éviter les discordes », selon le journal d’État comorien, Al Watan.
Est-ce le même souci de ne pas alimenter les dissensions entre les peuples de l’océan indien qui poussera les réunionnais, les mauriciens, les seychellois,  les maldiviens et les autres à se confronter aux mahorais, seulement en tant que sportifs, mais pas en tant que français ?
Le pays d’origine d’Andrianatsouli, dernier roi de Mayotte fait ainsi preuve d’une grande diplomatie. Que feront les mauriciens pour les prochains jeux de l’océan indien ?

 

la1ere.francetvinfo.fr

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*