M’béni est le lieu le mieux indiqué pour le régime d’Azali

Lors de la grande prière du vendredi dernier, le gouvernement d’Azali a été particulièrement bien accueilli à M’béni, chef lieu de la région Hamahamet-Mboikou. Dans ce fief de Mamadou, le gouvernement est venu officialiser une réconciliation déjà annoncée entre deux barons de la CRC (parti au pouvoir), Karihila et Maoulana qui se sont donné la main.

Des sourires de circonstance, des échanges de poignée de main, des accolades et des gestes plus amicaux étaient au rendez vendredi dernier à M’béni. Ici, le gouvernement d’Azali est venu accomplir la grande prière, mais aussi et surtout pour officialiser des retrouvailles entre deux clans antagonistes du parti présidentiel, la Convention pour le renouveau des Comores. Le clan de Maoulana Charif et celui du Dr Hamidou Karihila.

« Nous nous trouvons ici pour inaugurer une nouvelle ère et se mettre collectivement au service du chef de l’Etat, afin d’être utile et à son action et ses orientations, notamment son ambition de faire des Comores un pays émergent d’ici 2030 », annonce Youssouf Ali Mohamed, directeur de cabinet de la présidence de la république. Devant les partisans et hauts cadres du parti, il déclare que cette réconciliation est un bon signe pour le gouvernement.

Pour lui, M’béni est le lieu le mieux indiqué pour le régime d’Azali. C’est ici, où, « nous sommes venus en premier, pour prier, d’avant de partir en campagne pour le candidat de la CRC », rappelle-t-il avant de se réjouir que cette prière soit exhaussée car, « nous sommes arrivés au pouvoir ».

Le directeur de cabinet fait référence au 1 Meeting de la CRC tenu à M’béni, lors de la campagne de l’élection présidentielle, couplée avec celle des gouverneurs des îles, où Hamidou Karihila et Maoulana Charif, respectivement secrétaire d’Etat en charge du monde arabe et vice président à l’assemblée nationale, étaient tous deux candidats malheureux du même parti Crc.

Ibnou M. Abdou/LGDC 

Titre modifié 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*