Mbeni joue local

Mbeni joue local
La ville de Mbeni, capitale politique, économique et spirituelle du Hamahamet, compte aligner au moins trois candidats pour les présidentielles de 2016. C’est la ville natale du populaire, feuTaki Mohamed Abdoulkarim, ancien Président de la République. C’est aussi la ville de l’actuel Vice-President, Mohamed Ali Soilihi, l’argentier de l’Etat depuis 40 ans, candidat déclaré du pouvoir. Jusque là tout va bien et la ville de l’enfant Taki parait réussir parfaitement son jeu d’alliances puisqu’elle a su combiner jusqu’ici chauvinisme, démagogie et tartuffisme. Mais lorsque une ville aussi historique laisse ses enfants adultes, appuyés par un tract infâme, houspiller, pourfendir des hommes d’Etat de la trempe des Taki et Mamadou, comme l’ancien président Ahmed ABDALLAH Mohamed Sambi, en tournée le lundi 14 septembre dans le Hamahamet, lui, Sambi qui a fait de Mohamed Ali Soilihi, ministre des finances de son gouvernement et le défendit devant Ikililou pour le poste de Vice-président, il y a de quoi s’interroger et s’indigner de ce qui semble désormais se cultiver et se développer à Mbeni au risque de devenir une nouvelle culture d’intolérance républicaine. La nouvelle génération Taki,  »enfants »de Mbeni, en pré campagne, n’ont pas levé le petit doigt pour dénoncer, condamner un comportement digne d’un petit quartier populaire de nos hameaux de campagne. 
Ces  »enfants » oublient-ils que dans quelques semaines ils vont battre les semelles pour venir dans nos villes et villages afin de nous convaincre de hisser un des leurs au firmament du pouvoir de la République ? 
Rassurez-vous, éducation et civisme obligent, nous ne soulèverons pas les nôtres pour de tels comportements. Toutefois nous interpellons nos amis démocrates de Mbeni à se réveiller car il y a des dérapages qui frisent l’immaturité politique. Je parie que Mbeni saura raison garder dans les prochaines épreuves politiques. Amen !
!Sidi Ibrahime8ef95b65fb59855

 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*