Me Halidi Allaoui, Avocat « La femme comorienne doit continuer à s’imposer… »

wpid-fb_img_1457514088344.jpg

La journée internationale de la femme se prolonge sur Salwa Mag avec sa semaine spéciale qui consiste à donner la parole aux hommes pour parler de la femme. Aujourd’hui, le tour revient à Halidi Allaoui de nous exposer sa vision de la femme comorienne. Cet avocat dans la région parisienne, nous livre quelques pistes que la femme comorienne doit emprunter pour triompher. Marié et père de famille, Halidi n’a pas manqué de saluer le travail abattu par Salwa Mag. Micro.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

image

« La femme comorienne doit continuer à s’imposer dans tous les domaines surtout dans le domaine politique. Elle ne doit pas faire preuve de passivité ou se sous-estimer. Elle ne doit pas avoir peur d’affronter l’homme politique comorien.
Bref, elle doit être ambitieuse sur le terrain politique et tout faire pour atteindre ses objectifs. Elle ne doit pas attendre qu’on vienne la servir.

La création de SALWA MAG est une aubaine pour les COMORES, en général, et la femme comorienne, en particulier. -Oui, une aubaine pour les COMORES. Car il véhicule une image très positive et contribue à la découverte de la beauté du pays un peu partout dans le monde. – Oui, une aubaine aussi et surtout pour la femme comorienne. En effet, SALWA MAG, avec son objectif principal d’assurer la promotion de la femme comorienne, met en valeur, d’une manière régulière les Grandes Dames comoriennes qui illuminent les îles Comores dans des domaines diversifiés. Des Femmes qui peuvent servir de modèle pour les autres ! Eh bien. Moi, qui aime fortement la femme comorienne, je ne peux pas me passer de SALWA MAG. Je consulte quotidiennement sa page Facebook . Quel régal ! Quel bonheur ! Je ne m’en lasse pas. A vous l’équipe de COMORES MAG, merci infiniment. Persévérez dans cette belle voie qui vous honore. Continuez à être la belle voix à forte résonance de la femme comorienne. »

Propos recueillis par Salwa Mag

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*