MECK-Moroni: Boinaidi ABDOU ELGHANIYOU (alias IDI), le candidat de l’Antisystème

​Les membres de la MECK-Moroni sont convoqués en Assemblée Générale Ordinaire le 13 novembre 2016 au Foyer des Femmes de Moroni pour la discussion et la validation du bilan 2015 de l’institution et élire les membres des instances (CA, CC, CS). A cette occasion et face à la tendance du système financier allant à démutualiser notre mutuelle au profit des banques étrangères, nous sommes alors appelés à élire un nouveau Président intègre, compétent et engagé qui saura placer les intérêts des membres mutualistes au centre de préoccupation.

Monsieur Boinaidi ABDOU ELGHANIYOU (alias IDI) est donc le candidat de l’Antisystème désigné pour se présenter aux élections du Président du Conseil d’Administration de la MECK-Moroni. Il est enseignant d’histoire et directeur adjoint du Projet d’Appui à la Formation Technique et Professionnelle (PAFTP).

Dans le système financier en place prôné par des règles et des pratiques hostiles vis-à-vis des institutions de microfinance, l’action antisystème incarné par notre candidat va devoir :
Établir un contrôle démocratique afin des restaurer la confiance des membres et la crédibilité de l’institution : Un dispositif de contrôle permanant et périodique devient indispensable et doit permettre l’accès au SIG par les dirigeants élus pour la consultation de certains opérations de gestion et l’accès par les membres mutualistes aux rapports de gestion et des contrôles internes et externes, mais également d’instaurer un mécanisme interne de traitement des plaintes.
Restituer la souveraineté de l’Assemblée Générale : Il revient à l’AG de ratifier les projets de modification des statuts, du règlement intérieur et de la politique de crédit, de nommer les commissaires aux comptes, de décider sur l’affectation des résultats, d’autoriser la réalisation des investissements et les emprunts auprès des bailleurs de fonds.
Sauvegarder l’autonomie de l’institution : L’autonomie de la mutuelle est nécessaire afin qu’elle puisse exercer elle-même son contrôle démocratique et son droit d’orientation en toute souveraineté. Ce principe d’autonomie ne rejette pas le soutien externe, mais évite à la mutuelle d’être sous pression en lui laissant son libre arbitre pour décider de s’engager ou non.

Faire adopter une politique de crédit adaptée aux micros et petites entreprises : Pour garantir l’inclusion des micros et petites entreprises, une division de notre portefeuille crédit consistera à avoir une section de mésocrédit pour les moyennes entreprises et une section microcrédit pour les petites entreprises. Ainsi, seront appliqués un taux d’intérêt dégressif sur tous les crédits et le principe « plus de garanties matérielles pour  moins d’intérêt » ; intégrer des garanties alternatives pour les non détenteurs de gage et accompagner les membres emprunteurs en matière de formations.
Participer à la restructuration du réseau MECK pour mieux confronter la concurrence imposée par les nouvelles reformes bancaires : Désormais assujetti aux impôts et aux normes prudentielles édictés par la BCC, le réseau Meck est affaibli par une législation qui assimile les caisses mutualistes aux banques commerciales, ce qui livre notre réseau à une concurrence rigide, au risque d’une dérive de sa mission sociale. Des réformes structurelles s’imposent à l’Union des Meck afin, d’une part, de recapitaliser des fonds propres par la création d’une banque filiale prête à la concurrence et, d’autre part, de renforcer les capacités d’intervention au niveau des caisses de base par le recrutement et la formation de personnel compétant.

Les cinq engagements précités sont au programme de Boinaidi ABDOU ELGHANIYOU et constituent le plan de sauvetage de la MECK-Moroni. Nous appelons à tous les membres (propriétaires de la MECK-Moroni) à venir voter le candidat de l’antisystème en guise de contestation contre le système en place qui consiste à empêcher leur participation à la gouvernance de la caisse et à céder les actifs de celle-ci à des investisseurs étrangers.

Service de communication du candidat 

1 commentaire sur MECK-Moroni: Boinaidi ABDOU ELGHANIYOU (alias IDI), le candidat de l’Antisystème

  1. Des fois on a l’impression qu’on se gargarise de parler d’établissements financiers dans notre pays à savoir les mecks, la bcc, la bdc,etc et à regarder de près, l’état des infrastructures routiers, les hôpitaux, l’énergie etc et donc à quoi servent ces banques pour prêter de l’argent aux familles pour les machouhoulis dont aucune incidence sur le developpement du pays, quelle hystérie…..depuis 25 ans que ces entités bancaires existent au pays?

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*