Médina Festival souffle ses 10 bougies

​Le Medina Festival souffle ses 10 bougies, les 22 et 23 juillet prochain. Ce jeune Festival régional, qui draine depuis des années  des milliers spectateurs et une brochette d’artistes venus de France, de Madagascar, de la Réunion, de Maurice, Mayotte, Mohéli et Ngazidja…, compte encore cette année frapper fort.

Ils seront 7 groupes ou artistes à  partager les scènes du gymnase couvert de Missiri le 22 juillet et stade Cazo de Ouani le 23 juillet pour enflammer le publique cette année. 

Mayotte sera représentée par Rity Baco. M’toro Chamou et Ban Kreol débarqueront de La Réunion. Maalesh portera les cœurs de Moroni et s’associe avec le Groupe Ouvoimoja pour composer une combinaison parfaite, le vieux Bwanariki et son compère Soubi sortiront les restent de leurs triples pour justifier cette marmite venue de Mohéli et qui sert toujours de la bonne soupe. La terre rouge quant à elle, aligne Tsiliva, le roi prodige du Kilalaky, une espèce déhanchement en prolifération à Madagascar et méticuleusement pimenté au gout du temps par ce jeune diable du sud et enfin la diaspora comorienne de Nantes qui envoie son outsider, avec plusieurs flèches mortelles dans son arc pour toucher les cœurs les moins sensibles. Il s’agit bien de Dadyane, la jeunesse qui mon monte et qui fait fureur dans le monde du son recherché depuis la sortie de son premier album Daoula, au début de cette année.  

Comores Infos vous présente l’affiche officielle et nous y reviendrons.

KAY

1 commentaire sur Médina Festival souffle ses 10 bougies

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*