Meeting de cloture pour le Oui à Fomboni Moheli .

« Je vous informe que ceux qui boycottent le référendum sont déjà candidats pour les gouvernorats et les présidentielles ». C’est de l’hypocrisie.

C’est le notable El-Had Hassan qui s’est exprimé en premier.
« Nous avons un seul objectif pour cette réunion , c’est de rassurer la victoire du oui au chef de l’etat » a t’il dit.

le Président Azali prend la parole. Et il dit:  » comme d’habitude lorsque nous sommes en face de bonnes choses pour notre pays, il pleut massivement comme aujourd’hui à Fomboni ».
« Je ne dirai pas comme l’autre, que vous verrez quelque chose que vous n’avez jamais vu. Moi je dis, vous verrez ce que vous aller voir. Je prie pour un vrai développement économique notre pays. Et comme avec l’accord de Fomboni, nous écrivons notre Histoire contemporaine à Moheli. Ce référendum c’est tout simplement pour donner un sens à la continuité de l’Etat ».
Dans son intervention le président mets en garde ceux qui se sont faits des spécialistes de la diahree verbale de faire attention.

« Vous avez vu ce qui est arrivé à Moheli avec l’affaire des clous et à Anjouan avec la tentative d’assassinat sur Moustadroine. Et on ne peut pas prôner la haine et la violence et ne pas être responsable devant la justice. Ces actes ne resterons pas impunis et je vous le garantis ».

Le locataire de Beit Salam a promis à M Mohamed Said Fazul une mention spéciale pour sa fidélité et son engagement pour l’intérêt supérieur de Comores.

L’ancien chef de l’état-major n’a pas passé inaperçu sur ce qui ce qui est arrivé à Anjouan. C’est un acte qui doit nous interpeller pour être les gardiens de la paix de notre pays. Nous ne pouvons pas appeler les investisseurs à venir mettre leur argent dans le tourisme de notre pays et notamment à Moheli et avoir ces affaires qui menacent la paix et la quiétude.

C’est notre première richesse et nous devons la protéger. « Et je vous informe que ceux qui boycottent le référendum sont déjà candidats pour les gouvernorats et les présidentielles ». C’est de l’hypocrisie. Jusqu’à quand continueront-ils à mentir au peuple comorien? Alors allons voter le OUI pour le changement de notre pays. Je vous donne rendez-vous le lundi 30 juillet.

Ortega Abdou Hassani

1 commentaire sur Meeting de cloture pour le Oui à Fomboni Moheli .

  1. Azali,tu continues à prendre les comoriens comme des idiots jusqu’à quand,tu parles des investisseurs mais tu oublies que ces investisseurs là ne peuvent pas investir dans un pays n’a ni loi ni justice.

Répondre à Baggio Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*