Meeting de oui à Foumbouni

Le Président Azali Assoumani a pris la parole pour remercier la région de Mbadjini pour cette grande mobilisation. Au début de cette cérémonie on a lu la Sourate Imrane. Et j’ai compris que C’est un message pour moi et ma façon de me conduire dans notre société.

« Nous devons le pardon à nos frères de l’opposition. Mais notre pardon ne suffit pas. Il leur faut faire une démarche honnête de soumission à Allah le Tout Puissant.
Nous avons décidé de faire des Comores un pays émergent.
Partageons les mêmes valeurs que ceux qui disent qu’ une femme peut se marier avec une femme et un homme avec un homme? Ceux la n’ont pas de leçons à nous donner sur le vivre-ensemble car nous ne partageons pas les mêmes valeurs. Je comprends qu’ ils peuvent nous donner des leçons pour l’économie et le développement ».

« Notre pays fait partie d’un marché commun et nous devons apprendre l’esprit de compétition pour amorcer l’émergence. Nous devons nous occuper de notre secteur des produits halieutiques et le développement de l’économie bleue. Alors C’est ça l’objectif de ce référendum qui a pour objectif de changer notre économie dans un pays de pays où règne le plein emploi. C’est ça l’essentiel dans cette nouvelle Constitution. La partie de la politique est très minime par rapport à l’économie. En 1977 nous avons aidé les Seychelles et aujourd’hui c’est l’une des meilleures destinations du monde, alors imitons les pays de la région qui ont évolué ».

« Des politiciens ont dit qu’ Il y aura un bain de sang et il y a eu une tentative d’assassinat sur le vice-président Moustadroine. Donc les gens qui ont dit ceux-là, il ne faut pas s’étonner qu’ils soient entendu par la justice. Et tous ceux qui ont détourné des deniers publics seront poursuivis et je comprends que certains puissent rentrer dans un sentiment de panique, au point de vouloir commettre irréparable »!

Ortega Abdou Hassan

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*