Même mort, le colonel Anrifi se fait toujours maudire par la population

Certains ont publiquement souhaité sa mort à la suite de l’AVC qui l’a fait admettre à l’hôpital El-maarouf le 5 octobre (👉http://www.comores-infos.net/quil-meurt-victime-dun-avc-le-colonel-anrifi-est-loin-de-beneficier-dun-elan-de-compassion/). Vœux exaucés car il vient de mourir. Mais ce n’est pas tout. Des Comoriens continuent à maudire celui qui fut un militaire tortionnaire hors du commun. Le colonel Anrifi fut cet officier supérieur qui a brutalisé durant plusieurs décennies les Moheliens en particulier et le peuple Comorien en général. Les arrestations arbitraires qu’il opérait dans son île, les intimidations, les violences…, le regretté paie aujourd’hui ce qu’il a semé sur terre. Sa mort laisse une large partie de l’opinion insensible. Pire, certains sautent de joie et le font savoir publiquement. Une rupture certes avec la tradition mais qui a des bonnes raisons.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*