Ministère des Ministère des Transport et des télécommunications : Le secrétaire général et la directrice administrative et financière sont suspendus

Coup de tonnerre au ministère des Transport et des Télécommunications! Une note du ministre, Rastami Mouhidine, datée du mercredi 13 mars, suspend “jusqu’à nouvel ordre, de leurs fonctions” le secrétaire général du département, Abdillah Mouigni, et la directrice administrative et financière (Daf), Moinour Minihadji. La raison officielle de cette suspension reste pour l’heure inconnue. Interrogé par Al-watwan, sur l’origine de cette décision, le ministre Rastami Mouhidine a tout simplement indiqué qu’il s’agissait d’une “faute professionnelle”.comores actu

Joint au téléphone, Abdillah Mouigni (Satellite) a, pour sa part, reconnu avoir commis une “erreur” mais se demande si la sanction prise équivaut à sa faute? “Vous devriez interroger le ministre”, dit-il. Pourtant, l’affaire qui a conduit à la suspension du secrétaire génral du ministère des transports, et télécommunications, serait plus grave qu’elle n’en a l’air. Une source anonyme du ministère, a confié que le Sg du ministère aurait (le conditionnel étant de rigueur) frauduleusement inséré six noms dans une liste d’une délégation qui devait prendre part, du 28 février au 5 mars, à une rencontre au siège de l’Union internationale des télécommunications (Uit) basée à Genève. La Daf du ministère des Transports serait sa principale complice, selon des sources non-officielles.

“Nous ne savons pas l’identité de ces personnes. Mais elles devaient probablement profiter du visa Schengen pour se rendre en France“, croit savoir notre source. C’est l’Organisation internationale des télécommunications qui aurait interpelé les autorités comoriennes à travers l’Autorité nationale de régulations des Tic (Anrtic), pour exiger des informations sur l’identité des six personnes, au lieu des quatre prévues, dont la liste a été transmise à l’Uit pour prendre part à cette rencontre.

L’Anrtic aurait déclaré ne pas connaitre ces personnes et c’est finalement le directeur général de l’Anrtic uniquement qui s’est rendu à Genève. “C’est après quoi que l’Uit, a exigé que les autorités comoriennes prennent les sanctions nécessaires envers l’auteur de cette tentative de fraude”, a confié, une autre source de l’Anrtic qui a requis l’anonymat.
Toyb Ahmed

Alwatwan

 

1 commentaire sur Ministère des Ministère des Transport et des télécommunications : Le secrétaire général et la directrice administrative et financière sont suspendus

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*