Mise en place d’une plateforme de veille pour les élections

wpid-screenshot_2016-02-19-14-15-55-1.png

La plateforme de Veille des Femmes et Jeunes pour des élections Apaisées et Crédibles en Union des Comores a été officialisée ce 19 février 2016   à l’hôtel Retaj à Moroni en présence des autorités nationales, des représentants des partis politiques et des organisations internationales accréditées aux Comores. Cette plateforme comporte 10 organisations de la société civile  dont le mouvement Ngo’Shawo et l’Observatoire des élections. Cette plateforme inclusive a été mise en place avec l’appui technique de l’Institut Gorée, l’appui financier du programme des Nations Unies pour le Développent (PNUD) et des fonds des Nations Unies pour la Consolidation de la paix (PBF/PBSO).

image

La plateforme a pour objectif de mener des activités de monitoring de la violence électorale, de monitoring des opérations électorales. Elle relaissera des activités, de remontée des données. Le dispositif déployé par la plateforme de veille est composé de :

·       50 moniteurs de violence électorale et 5 analystes de la violence locale ;

·       375 M Observateurs, 35 téléopérateurs, 5 personnes ressources charges d’observer la campagne, de mettre en place une méthodologie spécifique de production et de contrôle –qualité de l’information ;

·       Un structure de veille articulée autour de 3 chambres : 1 chambre technique, 1 chambre d’analyse et une chambre d’alerte.

La structure de veille technique est composée de :

·       15 membres de la chambre d’alerte

·        1 coordonnateur technique

·        1 analyste politique et du cadre juridique

·        1 analyse medias et élections

·       1 analyse Genre et Elections

·       1 analyse statisticien

·       1 spécialité des plateaux technique (Webmaster)

·       5 plénipotentiaires des organisations membres de la plateforme de veille

·       35 operateurs de saisie pour le monitoring électorale

·       05 analyses de la violence électorale

·       1 assistant de coordination

·       1 chargé de communication

·       1 personnel de support (10) membres pour le fonctionnent de la Structure de veille

Cette plateforme déploiera 375 observateurs fixes sur prèsde 50% des bureaux de vote qui sont au nombre de 723. Ce dispositif se combinera avec les dispositifs classiques des missions nationales d’observation qui seront réalisées par l’Observatoire des élections et la Fédération Comorienne des organisations de la société Civile. Il  permettra, de réaliser une observation efficace et efficiente d’élections libres et transparentes avec la mise en cohérence des interventions de la société civile, de coordonner les actions et corriger les dysfonctionnements du processus électoral. Il facilitera la prévention de dérapages électoraux avec possibilité d’intercéder directement auprès des autorités chargées de l’organisation et de la supervision électorale. Une garantie de plus pour un scrutin libre et démocratique pour notre pays.

Comoresdroit

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*