Mitsamihuli : Le vote commence dans le calme après une heure de retard

wpid-screenshot_2016-02-21-08-29-59-1.png

A 7h30 à Mitsamihuli et aucun des deux premiers bureaux n’a autorisé les électeurs à voter. Si tout le matériel est bien en place, il n’en demeure pas moins qu’aucun électeur sur les 247 inscrits malgré la mobilisation n’a pu voter. Mohamed Bacar, président du bureau de vote de Mitsamihuli 2 se veut prudent « Nous voulions prendre le temps de tout vérifier avant de commencer. Mais maintenant que tout est en ordre, nous ouvrons le bureau » assure-t-il.

image

Et il faut souligner que si le matériel est prêt, il est arrivé à 6h selon Abdillah M’madi assistant numéro 4 du même bureau de vote, ce n’est pas le cas des assesseurs. Effectivement, selon lui, « la majeure partie des candidats n’est encore représentée, qu’importe, on s’en tient à l’heure ».

C’est aux environs de 8 heures 30 que les électeurs ont accédé au bureau de vote pour accomplir leur devoir. Toutefois, un autre problème et non des moindres a été soulevé. Le marqueur servant à cocher ses candidats sur les bulletins est trop épais et l’encre, une fois le bulletin plié colorie la case d’un autre candidat poussant certains électeurs à faire remarquer que cet incident risque d’annuler ces bulletins.

Mohamed Issa, chef de village à Mitsamihuli tire aussitôt la sonnette d’alarme « je suis convaincu qu’à la fin de la journée et à l’heure du décompte ils vont éliminer beaucoup de bulletins croyant à tort que ce sont des votes nuls ». De leur coté, les responsables de ce bureau se veulent rassurant « dès qu’on nous a fait la remarque, on demande aux électeurs de plier verticalement le bulletin, de cette façon, le marqueur se pose sur la photo du candidat choisi par l’électeur » explique Mohamed Saïd Ahmed secrétaire général du bureau de vote de Mitsamihuli 2.

Abdallah Mzembaba / Alwatwan

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*