Mitsamihuli n’a aucune chance de se maintenir en D1

En plus de ces deux anciens champions des Comores, Fc Hantsindzi qui comptabilise 12 points et Alizé fort de Salimani (17 pts) composent la zone rouge. Apaches club a 22 points devant son voisin, Coin nord, (20 pts) après «avoir perdu par pénalité, son match contre Enfants des Comores de Vuvuni, en application de l’article 93, alinéa 13».
 
Selon ce Pv n°17-016/Cnr-Ffc de la Commission nationale de recours, signé le 28 octobre par son président, Saifil Moulouk, «l’équipe Coin nord perd son match contre Vuvuni pour avoir fait jouer un joueur non qualifié, alors qu’il avait la possibilité de le retirer de son effectif avant la formulaire de la réserve». La Cnr a enfin souligné que «la gestion de l’effectif d’une équipe appartient entièrement au staff technique de la dite équipe. Dès lors, l’équipe Coin nord ne peut se réfugier sous aucun prétexte d’une faute d’une quelconque instance». Cette décision a enfoncé la maison rouge au fond de la zone de relégation en le positionnant dixième. 
 
Rien ne serait, donc, définitif dans cette zone de relégation. En plus de Hantsindzi et Salimani ya Hambu, on attendra voir qui des deux légendes nordistes évoluera en D2 l’an prochain.
 

Pour ce qui est de Ascej Ipvembeni, huitième avec vingt cinq points, une défaite face Salimani pourrait la contraindre à la relégation. Pour l’heure, on peut avancer que l’Etoile du sud (26 pts) et Enfants des Comores (27 pts) ont sauvé leur peau. Ils garderont toujours un écart des points un peu loin devant Ipvembeni, Coin nord ou Apaches club en cas de victoire de l’un d’entre-deux.
Il reste, donc, une seule journée à disputer. La Ligue régionale semble réticent à fixer sa date de déroulement.

Eliedjouma 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*