Mohéli inonde les marchés de Ndzouani

A quelques heures du mois sacré du ramadan, l’île de Mohéli inonde les marchés de Mutsamudu par des produits de première nécessité. Bananes, taro blanc, piment, oranges (…) sont débarqués sans cesse dans le port de Mutsamudu. La question est de savoir si les prix seront abordables.

A la veille du mois sacré de ramadan qui commence demain, Mohéli approvisionne abondamment le marché de Mutsamudu en produits vivriers.

« Nous voulons que les citoyens passent un bon ramadan. Nous envoyons des bananes et autres produits à Ngazidja et ici à Anjouan pour le ramadan », a confié Abhar Soufou rencontré au marché de Dodin.

image

Des camions de bananes venant de Mohéli ont débarqué à Mutsamudu samedi et dimanche. Une marchande que nous avons contactée a affirmé que « nous préférons acheter chez le Mohélien car les denrées venant de loin (Madagascar ou Tanzanie, ndlr) pourrissent vite », a dit Mama Hadya qui a ajouté que cette fois, le ramadan se passera dans de bonnes conditions.
Force est de constater que depuis fort longtemps, dans les marchés de Ndzouani, la ménagère ne peut remplir son panier avec 5.000 francs.

Cette fois-ci, l’on promet des coûts peu élevés si les autres produits nécessaires et indispensables pour casser le jeûne sont abordables. Actuellement, le kilo de poisson se paie 2500 francs.

Nabil Jaffar/LGDC

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*