En ce moment

Moheli: une école coranique insalubre, inconfortable, au beau milieu de la poussière

Incroyable mais vrai. Moheli ne cesse de nous livrer des situations dignes d’une époque qu’on croyait révolue. Dans la localité de Ndrondroni la cour d’une maison fabriquée à partir de feuilles de cocotier fait office de local où près de 300 apprentis coraniques s’entassent et apprennent les préceptes de l’islam et du savoir-vivre. Ces gamines et gamins dont le plus âgé semble avoir 12 ans sont dépourvus du strict minimum pour se protéger de la poussière. Leur corps sont directement en contact avec un sol nu, sans moquette aucune, si ce n’est les haillons qu’ils portent. Il sont 270 élèves exactement dans cette « école » également clôturée de feuilles de cocotier. Leur éducateur a brisé le silence et tourné une vidéo pour attirer l’attention des cœurs charitables. Il demande de l’aide en faveur de ces enfants qui, sans nous, seront condamnés à finir leur parcours dans cette situation alarmante. Accordons leur un peu de salubrité et de réconfort.

La Rédaction

1 commentaire sur Moheli: une école coranique insalubre, inconfortable, au beau milieu de la poussière

  1. Bonjour ,vous avez publié cette information sans pour autant indiquer la manière dont on doit procéder pour aider ces enfants à jouir de conditions adaptées à leur parcours.
    Je pense que les parents doivent créer un collectif bien organisé pour recevoir l’aide nécessaire.
    Au même titre que d’autres compatriotes soucieux d’une bonne éducation de nos bambins,je veux bien participer à la mise en oeuvre d’un élan de solidarité à leur égard.
    Celui qui veut y participer pour eux et pour d’autres qui sont dans la même situation pourra me joindre à cette adresse:

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*