Mois sacré de Ramadan : L’Arabie Saoudite fait un don alimentaire à 750 familles comoriennes

L’organisation islamique internationale de secours, une Ong qui a son siège en Arabie Saoudite vient d’apporter une aide alimentaire à la population comorienne en ce mois de Ramadan. Plus de 750 familles des trois îles de Ngazidja, Ndzouani et Mwali viennent de bénéficier chacune d’un kit comprenant un sac du riz, 5 bouteilles d’huile et un sac de 5 kg du sucre. La cérémonie a eu lieu la semaine dernière à l’ambassade d’Arabie saoudite.

Plus de 700 familles comoriennes ont bénéficié d’une aide humanitaire provenant de l’Arabie Saoudite où se trouve le siège de l’Ong dénommée Organisation islamique internationale de secours (Inter Islamic relief). Cette association vient d’organiser une cérémonie à l’ambassade de l’Arabie Saoudite pour la distribution de ce secours humanitaire, destiné à 50 familles de Mohéli, 100 d’Anjouan et 600 de Ngazidja.

image

« Moi je propose que ceux qui vont bénéficier de cette aide soient les familles les plus éloignées de la capitale, et surtout les plus nécessiteuses », souhaite l’Ambassadeur d’Arabie Saoudite à Moroni, qui a reçu la presse, un peu avant la cérémonie, pour annoncer l’événement. L’aide est composé entre autres d’un sac du riz, 5 bouteilles d’huile et un sac de 5 kg du sucre et une boite de lait.

Cette Ong caritative qui existe aux Comores depuis 2005 a envoyé un émissaire en Union des Comores. Yassir Kamal Yahaya « pour plus de transparence, mais aussi pour venir renforcer les liens entre les deux pays », affirme l’ambassadeur qui annonce, dans un plus délai, l’ouverture d’un siège de l’ONG à Moroni, avec comme représentant sur place, Dr Said Youssouf.

« En attendant l’ouverture officielle du siège à Moroni, l’Ong a jugé opportun d’ouvrir le programme saisonnier du mois sacré de Ramadan sur le programme du développement social », annonce son responsable permanent à Moroni qui révèle quelques unes des réalisations de cette Ong en Union des Comores.

Ibnou Med Abdou /LGDC

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*