MON PAYS VA MAL

Moroni_0
Quand les fonctionnaires comoriens comptabilisent 4 mois d’arrières de salaire. la maladie continue à contaminer les sociétés d’État qui avait l’habitude de payer chaque fin du mois leurs employés. parmi eux le personnel de l’aéroport International Prince Said Ibrahim, ont 4 mois sans toucher leur salaire affirme notre source. la rentrée scolaire peut être boycottée par le syndicat de professeurs vu qu’ils ont 4 mois d’impayé. Quand l’hôpital de référence du Pays reste fermé les employés demandes de bonnes conditions de travail et d’honorer les arrières de salaires. La capitale fédérale reste toujours couper du monde faute de l’électricité malgré les efforts du gouvernement la situation est toujours chaotique. Alors qu’il sufi de regarder certaine membre de ce gouvernement tu peux lire dans leur front 2016. tous les yeux sont rivés sur cette année 2016
MGU NARIHETSI NAMUWO WANONO

Mohamed Abdou Hassani (Oretga)

1 commentaire sur MON PAYS VA MAL

  1. Bonsoir,
    Concernant les salaires impayés,le vivre dans le noir, l’es aides extérieures dilapidées par les politiques ect….

    Et vous pensez une seconde que les Comores sont capables d’organiser les jeux de l’océan indien en 2019? Heureusement que nos cousins maorais sont là pour nous remplacer.
    Sinon c’est la honte pour xième fois
    Et les « je viens » vont mettre la couche pour la descente aux enfers des les Comores en cautionnant les « candidats ex-présidents » et ex -vice-présidents …..

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*