En ce moment

Moroni est disposé à « rapatrier » le jeune Mahorais expulsé par erreur à Anjouan

Le commissariat central de la police de Mutsamudu et la police des frontières sont disposés à faire retourner dans son île d’origine le jeune Mahorais expulsé par erreur a Anjouan. Ils demandent à sa famille fournir une pièce d’identité française ou un document d’état civil pour lui délivrer un laissez-passer. En guise de bonne foi, les autorités comoriennes embarqueront sans aucun frais le bonhomme qui erre depuis plusieurs mois dans les rues de Mutsamudu.

2 commentaires sur Moroni est disposé à « rapatrier » le jeune Mahorais expulsé par erreur à Anjouan

  1. délivrer un laissez passer vers Mayotte. Les policiers comoriens sont-ils devenus schizophrènes? il n’y a que le consulat de France qui délivre un laissez passer vers un territoire français chère monsieur.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*