Mort de Karim Aladin: il s’agit bien d’un meurtre et la gendarmerie s’est trompée

La médecine se trompe rarement. La science a parlé. Il ne s’agit pas d’accident mais bien d’un meurtre. Karim Aladin a été tué et sa mort est causée par plusieurs blessures à la tête comme le montre les résultats du scanner.

La version de la gendarmerie est complètement remise en cause comme le montre la publication d’un membre de la famille de la victime.

« Les resultats du TMD CEREBRALE (scanner) remettent en cause la version du capitaine Abdallah Ibrahim auquelle il néglige la piste d’Homicide.
Or ces resultats du scaner prouvent sans ambiguité que le fils de l’ancien Basketteur National Comorien (Aladin El Antoisse) a subi des coups mortels.
La question est de savoir pourquoi ce gendarme chargé de cette affaire fait abstraction de tous ces élements qui constituent le point de départ de l’enquête », déclare l’oncle de la victime, Soidroudine Ahamada.

La famille de Karim se posent plusieurs questions qui restent sans réponses …

La gendarmerie veut elle étouffer l’affaire et la classer sans suite? La gendarmerie comorienne a-t-elle vraiment les compétences scientifiques pour résoudre cette affaire ?

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*