Mort tragique d’un poissonnier au Maroc

Des milliers d’hommes, de femmes et d’enfants ont entamés une marche de protestation hier dans plusieurs villes au Maroc. Pour dénoncer un crime d’une rare violence qu’aurait commis un policier sur un vendeur de poisson.

La mort tragique de Mouhcine Fikri, vendeur de poisson dans la ville d’Al Hoceima, vendredi soir, broyé par la benne d’un camion à ordures alors qu’il tentait vraisemblablement d’empêcher la destruction d’un lot d’espadon, a suscité une vague d’indignation au Maroc et mis en émoi les réseaux sociaux dans le pays.


« Mohcine le vendeur défendais sa marchandise lorsqu’il monta dans le camion d ordure qui mixait les poisson un responsable du MAKHZEN un policier … ordonna de mixer aussi mohcine parce qu il défendais sa marchandise en disant mixez le » à déclaré un représentant des droits humains. 


Le roi aurait envoyé un représentant chez la famille du défunt et promet qu’une enquête minutieuse en dira beaucoup plus

Papn

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*