Mosquée Ahmadiya: «il ne s’agit pas d’une expropriation, l’État comorien a volé notre bien»

Asif ARIF, Avocat à la Cour au Barreau de Parisresponsable presse de l’Association Musulmane Ahmadiyya de France s’est entretenu avec nous sur Comores infos suite à l’expropriation d’une mosquée Ahmadiyya à Anjouan. L’avocat des Ahmadiyya  dénonce le comportement du ministre de l’intérieur , Mohamed Daoud alias KIKI et l’appelle à la raison.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*