Motion de défiance contre Kiki : Le Rdc espère pourvoir réunir les 11 signatures nécessaires au dépôt

Le parti de l’ancien gouverneur de Ngazidja n’en démord pas. Ce lundi, les quatre députés Rdc compte réunir les 11 signatures nécessaires pour déposer une motion de défiance contre le ministre de l’intérieur.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Kiki regrettera-t-il d’avoir cherché des poux au Rdc ? Réuni en conférence de presse samedi au palais du peuple, le parti de Mouigni Baraka ne compte pas revenir sur sa décision de proposer une motion de défiance contre le ministre de l’intérieur.

Au cours de ladite conférence, le député Oumouri Mmadi n’aura pas de cesse de jeter des pics à l’endroit du ministre de l’intérieur Mohamed Daoudou alias Kiki. Il commencera par dire que contrairement à d’autres, il n’a pas le profil d’être ministre. « Il y a ceux que le peuple a rejeté (allusion aux échecs enregistrés par l’actuel ministre notamment aux législatives puis à la présidentielle). Et ceux-là se portent comme les messieurs ‘‘je-sais-tout-je-fais-tout’’ », a-t-il fustigé avant d’attaquer nommément sa cible.

Le ministère de l’intérieur avait empêché le Rdc clan Mouigni Baraka de tenir son congrès le 20 mai dernier au foyer des femmes. Les forces de l’ordre ont dépassé la limite du raisonnable en essayent de les empêcher de poursuivre leur réunion au domicile privé du leader du parti.

« C’est une violation de domicile. Nous n’allons pas croiser les bras et laisser bafouer les principes fondamentaux des libertés publiques, notamment celle de se réunir », réagit Oumouri, pour qui seul le ministre de la justice peut saisir le procureur de la République: « Monsieur le ministre [de l’intérieur], arrête de vouloir être partout. Laisse chacun s’occuper de ses tâches. Kiki, tu détruis la politique de colonel Azali. Respire un coup et ressaisis-toi ».

Une fois que le Rdc aura réussi à soumettre la motion de censure à l’assemblée, il faudra qu’elle soit approuvée par 22 députés, soit les 2/3 pour qu’elle passe. « Celui qui ne nous soutiendra pas, nous n’allons jamais le soutenir d’ici mars 2020 », prévient le Rdc, qui a seulement quatre députés sur les 33 que compte l’assemblée de l’Union. 
Toufé Maecha/LGDC

1 commentaire sur Motion de défiance contre Kiki : Le Rdc espère pourvoir réunir les 11 signatures nécessaires au dépôt

  1. CETTE HISTOIRE EST UNE VIOLATION MANIFESTE D’UNE LIBERTÉ FONDAMENTALE (LIBERTÉ DE SE RÉUNIR).

    Les Comores demeurent le seul pays au monde où les libertés fondamentales sont bafouees.
    Cette méconnaissance de toutes ces valeurs à savoir, la liberté de se réunir, d’aller et de venir s’explique par l’ignorance de l’ensemble de la classe politique de tout bord.

    Commençons d’abord par le gouvernement de l’ancien colonel.celui ci ne maîtrise pas le droit interne et non parle plus du droit international. Il est donc, nécessaire que les comoriens connaissent les engagements prisent à l’international par leurs représentants.
    En effet, les comoriens ont pris l’engagement de respecter les droits, les plus fondamentaux qui sont les droits de l’homme. Or, AZALI ne cesse de faire de bras d’honneur à ces droits aux yeux de la communauté internationale.c’est le cas du 20 mai 2017 date à laquelle une réunion privée aurait due être tenue. Mais AZALI et kiki ont tout fait pour empêcher la tenue de cette réunion. Comme DAOUDOU, est un ministre de pietre esprit,il a accepté d’effectuer le sordide de la classe. Si ce gouvernement profite de la limite de l’opposition en la matière pour capoter la liberté de se retrouver.

    Il faut souligner ensuite, que l’acte de refuser une réunion est acte administratif unilatéral. Ce dernier s’il est jugé illégal, il doit faire l’objet d’un recours devant le tribunal administratif s’il yen a. Ce recours devant le juge consiste à annuler la décision du juge. Il s’agit d’un référé administratif. Celui-ci est jugé si l’acte est légale ou pas. Or, l’opposition reste muette sur la décision d’azali.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*