En ce moment

Mouigni Baraka se moque de la gestion du gouvernement

Malgré la fermeture definivtue des frontières, le gouvernement signe une dérogation pour rapatrier la présidente de la chambre électorale de la cour suprême et négliger les centaines des comoriens coincés à Tanzanie et à Dubai.

Dans un commentaire posté sur le réseau social Facebook, l’ancien gouverneur de Ngazidja pointe du doigt la gestion chaotique d’Azali Assoumani et l’accuse d’être partial :  » c’est normal. Elle fait partie de l’équipe d’Azali. Aussi ils doivent célébrer ensemble ces jours la prise d’otage de notre pays. Ya latuf « , Mouigni Baraka, président du conseil national de transition

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*