Mouigni Baraka sur tapis rouge à Sima: La mobilisation fut grande

wpid-fb_img_1459185035228.jpg

Alors que certains candidats ont débuté leur campagne électorale à Anjouan par la tenue de meeting au stade de Missiri,  c’est à Sima sur le sol de son vice-président que le candidat Mouigni Baraka a choisi pour le premier meeting de lancement de sa campagne électorale pour la présidentielle du 10 Avril prochain.

image

Le candidat Mouigni Baraka Saïd Soilihi poursuit sa campagne à travers le pays, dans la perspective du scrutin du 10 avril prochain. Après Ngazidja et Mohéli la dernière,  le candidat du RDC s’est rendu à Anjouan depuis le samedi dernier. Après quelques caravane dans les régions, le candidat Mouigni Baraka accompagné des ses alliés ont organisé son premier rassemblement ce dimanche à Sima. De fait, c’est une foule des grands jours qui a pris d’assaut la cour de l’école primaire de Sima1, malgré les rayons de soleil qui dardaient  déjà sur la place l’ambiance était à la fête. Une présence massive,  sur fond de bousculades, qui, selon, Djamaldine Combo, candidat malheureux au gouvernorat d’Anjouan, « témoigne de la reconnaissance de la population de la région de Sima pour les nombreuses action que le candidat Mouigni Baraka a fait pour les anjouanais vivant à Ngazidja », a-t-il annoncé.

image

Le bilan du quinquennat de Mouigni Baraka à la tête de Ngazidja, est selon Me Mchindra « fort appréciable, pour tout la population de trois iles, comme autant de chose qu’il a fait qui valent aujourd’hui au candidat Mouigni Baraka », a-t-il montré. Dans  son discours plus élégant, Mahamoud Wadaane au nom des alliés au candidat Mouigni Baraka, a prononcé un discours de bout en bout en chanson, et il a décoché des flèches à ses adversaires politiques.  Comme quand il déclare, en s’adressant à ses nombreux militants et sympathisants, que lorsque « quelqu’un vous propose un habit, il faut commencer par voir ce qu’il porte », déclare-t-il. Lui de rappeler que «  s’ils ont quelques chose a faire dans l’avenir, ils allaient déjà fait car se sont eux qui ont le pourvoir jusqu’à présent », a-t-il dit.

Puis, son vice-président  a terminé par un engagement, celui d’assurer une  victoire éclatante au candidat Mouigni Baraka. « Nous sommes déterminés à mobiliser le maximum de voix avec pour objectif ultime voire Mouigni Baraka être le prochain président de l’union des Comores », a-t-il avancé. Lui de faire l’aveu que « Mamadou n’est pas un musulman et il ne mérite pas notre confiance et qu’Azali doit retourner à la retraite comme il a refusé la caserne », a-t-il lâché.

En cet après-midi du 27 mars,  Mouigni Baraka se sentait bien chez lui, au propre comme au figuré, et mieux et comme un poisson dans l’eau. «On m’a dit que la région m’était déjà acquise et que, ce faisant, ce n’était pas nécessaire que j’y fasse le déplacement mais j’ai tenu à y venir pour vous rencontrer et y sentir moi même  », a-t-il lancé.  Il  a par ailleurs donné un sens au fait d’être placé en 1er  position sur le bulletin unique qu’il sera toujours le numéro 1 le 10 avril prochain.

Nakidine Hassane

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*