« Moussawi est fou » déclare le ministre de l’intérieur Mohamed Daoud

Vidéo: Dans un entretien accordé au journaliste Abdou Hassan Ortega, le ministre de l’intérieur n’a pas mâché ses mots et il a répondu à plusieurs questions. Concernant Mayotte, Mohamed Daoud alias Kiki se dit préoccuper de la situation actuelle de l’île. Il a aussi démenti plusieurs informations. Concernant le jeune Moussawi, le ministre a déclaré que « Moussawi est fou ». Il précise au journaliste « comment peut on donner de l’importance aux paroles d’une personne comme Moussawi ? »

C’est la première que le ministre de l’intérieur réagi face aux multiples accusations du jeune prédicateur Chiites. Pour le ministre les choses sont claires il n’y a pas d’affaire Moussawi. La folie de ce jeune peut continuer à amuser ses fans sur Facebook mais le ministre ne prend pas ses informations et mensonges au sérieux. Regardez la vidéo ci dessous et la réaction du ministre:

Nassur Mbaé/Comores Infos

1 commentaire sur « Moussawi est fou » déclare le ministre de l’intérieur Mohamed Daoud

  1. KIKI EST -IL UN SOT?
    Malheurs à ceux qui donnent crédit au ministre de l’intérieur comorien. Celui-ci est pire qu’un crétin.

    D’abord, il n’arrive pas à distinguer la hiérarchie des normes. Selon lui, la loi est supérieure à la constitution. Par conséquent, il a le droit de faire une note de service interdisant une réunion, une liberté d’expression ou autre liberté fondamentale. Or, la loi fondamentale n’a pas d’équipollent ou d’équivalence.car, elle est supérieure à toutes les règles.Memes les conventions internationales sont au dessus des lois lorsque celles-ci sont ratifiees. Il est donc temps que Mr KIKI étudie les notions de première année de droit. En effet, celui qui est chargé de l’ordre public et la liberté doit maîtriser parfaitement ces deux notions. Ce ministre devra impérativement savoir manier la sécurité et la liberté. Car, dans un pays le poste du ministre de l’intérieur est une fonction clé.Il est le pivot de toutes les libertés fondamentales.
    Ensuite, concernant La France jamais des journalistes inquiétés.
    KIKI a dit au journaliste Ortega que des journalistes sont emprisonnés en France. Il faut dire à KIKI que la France a ses défauts certes, mais c’est un état de droit. Car,tout se règle dans les tribunaux.D’ailleurs, En France une note de service ou une circulaire interprétative ne sont pas des lois. Elles ne doivent pas imposer une règle. Car, les lois émanent du parlement (il s’agit d’une proposition de loi).Soit du premier ministre c’est à dire du gouvernement (il s’agit d’ un projet de loi). Mais, en aucun cas un ministre n’a pas la capacité de se doter une loi pour son ministère sans passer par ces deux voies, surtout dans un pays de droit. Il est possible qu’un ministre de l’intérieur interdise un rassemblement à condition que la sécurité et l’ordre public pourraient être menacés. Mais cette interdiction doit être motivée. Car, dans un pays de droit l’interdiction d’une liberté fondamentale surtout préconisée par la constitution finira toujours en référé dans les tribunaux. Monsieur KIKI, vous êtes là parce que Azali se trouve aux abois.
    Bref, Avoir un ministre de l’intérieur comme vous fait sourire les comoriens. Et je demande au colonel despote de mettre fin à votre mission car, le ministère de l’intérieur est plus que toute autre chose.

Répondre à Mmadi Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*