En ce moment

Moustadrane a décidé de licencier les contractuels de l’assemblée nationale

Moustadrane balaie l’Assemblée. Rationalisation ou place pour les copains?

Quelques jours après l’élection du bureau de la nouvelle Assemblée Nationale, le président Moustadrane a décidé de licencier l’ensemble des contractuels.

Cela s’est passé aujourd’hui. Le matin, après qu’ils aient consigné l’ouverture de la session, les employés ont été informés d’une réunion du personnel à 11h dans la grande salle. A l’heure dite, le Secrétaire Général est venu leur annoncé que tous les contractuels, de l’époque de Bourhane jusqu’à nos jours, étaient purement et simplement mis à la porte, sur decision du Président de l’Assemblée.
Plus de 200 contractuels ont été licenciés sans préavis avec effet immediat.

Les employés sont resté sans voix, certains ont erré au Conseil de L’Ile pendant des heures avant de rentrer chez eux. Au bureau juridique qui comptait 60 salariés, seul 2 n’ont pas été touchés par cette décisions.
Dans ces contractuels, certains avaient plus de 5 ans dans la boite. Même s’ils cumulaient plus d’un an d’arriérés de salaire, ils vivaient dans l’espoir de toucher un jour leurs paies.
Maintenant Ils se trouvent au chômage sans indemnités, sans même une explication des raisons de leur licenciement. L’existence d’employés fantômes dans cette institution ne peut pas justifier une solution aussi radicale.

Le Secrétaire Général de l’Assemblée que nous avons joint, a refusé de répondre à nos questions.

Hayba Fm

La Rédaction

1 commentaire sur Moustadrane a décidé de licencier les contractuels de l’assemblée nationale

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*