Mouzaoir Abdallah ou le destin d’un homme politique hors paire !

On l’aime ou on le déteste mais il ne laisse jamais indifférent. Mouzaoir Abdallah ce symbole vivant des Bachrahil est l’un des hommes politiques les plus brillants et les plus doués de sa génération et peut-être même de toutes les générations qui ont suivies. Il a traversé la vie politique comorienne de part en part, d’abord dans le parti blanc, puis aux côtés d’Ali Soilih dans le Front National Uni. Un rapprochement anachronique entre un gauchiste pur et dur et ce jeune moronien élevé dans un environnement conservateur et jacobin.
Mouzaoir Abdallah

Il a été l’un des opposants les plus farouches du Président Ahmed Abdallah et la bête noire des mercenaires commandés par Bob Denard. Il a occupé plus fonctions ministérielles notamment les affaires étrangères et l’éducation nationale. Sa dernière fonction fût président de la Cour Constitutionnelle. Une fonction dont il aura été éjecté avant la fin du mandat de vulgaire manière et surtout illégalement par le régime précédent.
A la surprise générale, alors que tous croyez qu’ il avait rangé les armes au placard, Mouzaoir Abdallah revient avec des ambitions claires.

D’abord il n’est pas question d’assister sans rien faire à la déliquescence de son pays. Il refuse ensuite cette absence de patriotisme de la classe politique. Et enfin il veut être digne de l’héritage qu’ Ali Soilih leur a légué; celui de chercher à s’unir avec les autres pour l’intérêt supérieur de la Nation. Il vient de créer avec ses amis soilihistes le Front Patriotique Soilihiste.

Et pour 2016 il veut rester fidèle à l’esprit de son ami révolutionnaire, rassembler le plus possible avec ce slogan: GAGNER OU FAIRE GAGNER.

Mohamed Abdou Mbechezi

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*