En ce moment

Mzimba n’a pas le droit de radier Me Fahmi Said Ibrahim

Le parquet général a saisi le conseil de l’ordre des avocats pour demander la radiation de Me Fahmi Said Ibrahim pour avoir critiqué une décision de la cour d’appel de Moroni sur la libération sous caution de 3000€ d’un violeur d’une fillette de 12 ans. Mais certains juristes croient que le bâtonnier de l’ordre de Moroni ne peut pas procéder à la radio d’un homme de robe noire.

« Son mandat étant expiré et en attendant l’organisation des élections ordinales, il ne peut d’expédier les affaires courantes. Et la radiation ne peut tout de même pas en faire partie » a expliqué Me Omar Zaid, avocat inscrit au barreau de Moroni, dans un commentaire sur une publication d’un article de nos confrères de lagazette des Comores partagé par son confrère Me Abdoulbastoi Moudjahid.

La Rédaction

1 commentaire sur Mzimba n’a pas le droit de radier Me Fahmi Said Ibrahim

  1. En seconde, mon professeur tunisien nous disait ceci:il suffit de voir l’habillement des comoriens le vendredi pour comprendre que les comoriens sont métissés, multiculturels: pantalon veste européens, Kofia juif, Djoho arabe, Kemba sik indien, etc. De même nos lois. On parle de 18 ans pour les européens, par contre dès les 12 ans voire moins dès les 1eres règles la fille peut se marier. Precisons que l’islam est la religion de l’état. Exactement de quelle juridiction gère les Comores. Européenne où l’alcool peut se vendre librement àux adultes, même au mois de ramadan, islamique des hommes adultes feront femme nos petites filles. Soyez précis pour ne pas embrouiller les comoriens. Les uns profitent des lois européennes tandis que les autres des lois islamiques. La plupart de nos mères, de nos soeurs se sont mariées à 11ans 12 ans. Laissez tranquille Dr Fahamy parmi les deux excellents avocats des Comores.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*