Nazli Said ali libérée après être impliquée dans le détournement de 400millions fc

Telecom-ComoresC’est une nouvelle affaire de corruption qui restera dans les annales dans un pays dirigé par une élite corrompue où la justice est la plus corrompue au monde. La responsable du département Nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) à Comores Telecom, Nazli Said ali a été mise en examen il y’a une semaine dans une affaire détournement de fonds. Le préjudice est estimé à 400 millions de francs comoriens.
La direction de Comores Telecom aurait demandé sa libération, selon une source proche de l’enquête. La direction a aussitôt réintégré Nazli à son poste au sein de l’ entreprise une fois libérée.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Dans cette affaire de corruption, la libération de Nazli est intervenue sans que le juge d’instruction ne soit averti et n’a même pas donné son accord. Ce qui démontre l’inexistence d’une justice indépendante capable de lutter efficacement contre les hommes politiques impliqués dans des affaires de corruption.

Le retour de Nazli à Comores Telecom n’a pas laissé les employés indifférents. Ils étaient étonnés de la voir à son poste comme si rien ne s’était passé. Désormais ils savent tous qu’ils peuvent piller les biens de l’État sans être inquiété du moment où ils ont le soutien de la direction.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*