Nazli Said Ali suspendue de son poste de responsable de la NTIC dans l’affaire du détournement de 400 millions fc

comorestelecomMise en examen dans une affaire de détournement de fonds à Comores Telecom dont le préjudice est estimé à 400 millions de francs comoriens, la responsable du département des Nouvelles technologies (NTIC), Nazli Said Ali a été suspendue de son poste par la direction générale de Comores Télécom.

Libérée il y’a quelques jours sans le consentement du juge chargé de l’affaire, Nazli est aujourd’hui lâchée par la direction. Elle était devenue avec le temps la « petite-protégée  et gâtée» de la direction de Comores Télécom. C’est Comores Télécom qui avait demandé sa libération.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*