En ce moment

Ne jetez pas la pierre sur le Comorien de l’intérieur

Ces derniers jours sur le net, il est de bon ton de faire passer les Comoriens pour un peuple passif, voir même lâche. Certains intellectuels déversent un torrent d’insultes sur les citoyens qui subissent des privations sans broncher. Ils s’étonnent qu’aucun scandale n’émeuve ces fatalistes.

Alors pourquoi diable, l’opinion publique Comorienne ne réagit pas avec la même véhémence que la diaspora?
L’erreur que font certains, c’est de croire que tous les Comoriens sont logés à la même enseigne et ont le même accès à l’information qu’eux. La majorité des Comoriens ne sont pas au courant de ce qui se passe dans leur propre pays.

Ma Fatima, cette dame qui vend des ndjugu à Shindo Sha Mbwani, serait une lâche parce qu’ elle n’a pas manifesté quand Azali a transféré les compétences de la Cour Constitutionnelle vers la Cour Suprême.
Mwenye Houmadi, maçon de son état, qui passe ses journées sur les chantiers, serait aussi un lâche, il ne se révolte pas contre la réforme constitutionnelle de juillet 2018.
Mdjomba Mze, cultivateur invétéré, ne serait qu’un bwedze car il ne descend pas dans la rue, contre les Djaza et les Abu Achirafi, des noms dont ils n’a jamais entendu parlé.

Il n’y a pas une seule radio ou une seule télévision diffusée dans la totalité des régions des Comores. Hormis une petite classe de privilégiés, Les Comoriens de l’intérieur ne s’informent pas par internet. Si je prend les statistiques de mon blog et chaîne youtube, seulement 9% des vues et des visiteurs sont dans les 3 îles indépendantes des Comores. 15% sont à Mayotte, 10% à La réunion, 56% en France. Le Comorien lambda ne suit pas l’actualité en continue comme la diaspora le fait.

Si le printemps arabe a été possible, c’est parce que la masse de ces pays qui n’avaient accès qu’aux médias d’état, ont ouvert les yeux sur ce qui se passe réellement chez eux grâce à l’apparition de chaines comme Al jazeera. Quel média de masse existe aux Comores?

Puis un peuple ne se politise pas tout seul par intervention du saint esprit. Frantz Fanon a parfaitement expliqué cela dans « les Damnées de la Terre »: « Politiser les masses ce n’est pas, ce ne peut pas être faire un discours politique. C’est s’acharner avec rage à faire comprendre aux masses que tout dépend d’elles, que si nous stagnons c’est de leur faute et que si nous avançons, c’est aussi de leur faute, qu’il n’y a pas de démiurge, qu’il n’y a pas d’homme illustre et responsable de tout, mais que le démiurge c’est le peuple et que les mains magiciennes ne sont en définitive que les mains du peuple. »

La question est, avons nous fait ce travail de conscientisation et politisation des masses? Quelqu’un a-t-il pris la peine de sensibiliser Ma Fatima, Mwenye houmadi et Mdjomba Mze? La clé est d’informer les masses, car qui détient l’information, détient le pouvoir.

Alcomorya

La Rédaction

1 commentaire sur Ne jetez pas la pierre sur le Comorien de l’intérieur

  1. la clé n’est pas de sensibiliser les 3 catégories citées…la clé est dans la conscience des politiciens comoriens qui ont par le passé gravi les échelons de l’administration comorienne…qui ont fabriqué leur personnage par le biais des postes administratifs qu’ils ont occupés….qui ont remplis les poches de gros salaires sur le budget de l’état comorien pendant que le comorien lambada croupisse avec les moyens de bord….et tant que cette génération de politiciens comoriens à commencer par SAID HASSAN SAID HACHIM…MOUZAWAR ABDALLAH…ALI MLAHAYLI….ALI YACHROUTUY….ALI HASSANAY….MOUIGNI BARAKA ….et la nouvelle génération….il faut qu’ils prennent le drapeau comorien et descendent dans la rue et ils seront suivis par les citoyens…car ceux eux qui savent ce que sont: LA COUR CONSTITUTIONNELLE….ET LES AUTRES ORGANES DE L’ETAT GARANTS DE LA DEMOCRATIE;;;;;si ces hommes politiques comoriens étaient déjà pris la bête par les cornes…..l’affaire serait déjà résolue…mes chers compatriotes…..

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*