NGAZIDJA: Lancement du numéro d’identification sécurité du taxi

Après Anjouan en novembre dernier, Mohamed DAOUDOU, Ministre de l’intérieur a lancé ce mardi 28 février, le NIST (Numéro d’Identification Sécurisé duTaxi) à Ngazidja, en présence de USUKANI WAMASIWA (syndicat national des chauffeurs de taxis).
C’est une nouvelle réforme qui vise à renforcer la sécurité des biens et des personnes dans les transports en commun.

Le Nist est un autocollant sur lequel sont mentionnées les coordonnées d’identification du taxi ou Bus circulant en Union des Comores et qui précise la zone limite de leurs navettes. On y trouve aussi, les codes de l’ile d’exercice ( 73, 71, 72 ),  les numéros des préfectures, communes et d’immatriculation du véhicule ( bus ou taxi ville).. Il s’agit de permettre aux passagers vivant en Union des Comores de reconnaître les taxis des différentes régions sans confusion. La couleur jaune du Nist est donc réservée aux taxis villes. Par ailleurs, les taximans exerçant à Ngazidja peuvent dorénavant se rendre au bureau de USUKANI WAMASIWA pour avoir plus de précisons sur l’obtention du Nist. Ils ont un délai de 30 jours à compter de ce 28 février, pour se conformer à la nouvelle mesure du port du Nist. Faut-il préciser que cette nouvelle mesure sécuritaire a fait auparavant, l’objet de plusieurs rencontres entre le Ministre et les responsables du syndicat des taximans. L’idée était de les sensibiliser sur cette reforme de double sens : le  renforcement de la sécurité intérieure et la réglementation du métier de taximan. Un combat dans lequel le Ministère de l’interieur n’a pas omis d’impliquer le Ministère des transports pour son efficacité. Après Ngazidja, le tour sera à l’ile de Mohéli.


Ministère de l’intérieur 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*